vendredi , 26 mai 2017
Le Santa Fé, de la hauteur au volant

Le Santa Fé, de la hauteur au volant

Pour le Salon de l’automobile d’Oran, le sud-coréen Hyundai voulait marquer le coup. Contrairement aux précédentes occasions où le constructeur entre en scène avec de petites cylindrées, ici c’est avec un gros bolide que ce nouveau conquistador a voulu conquérir la capitale de l’Ouest où il a présenté son tout nouveau Santa Fé. Pour ne pas manquer ce rendez-vous, magique, Dziri l’a essayé pour vous.  Ali Boukhlef

A première vue, le Santa Fé, qui est à sa troisième génération, a gagné à tous les coups. Son design est relooké. D’un simple 4×4 aux lignes carrées, le bijou sud-coréen s’est désormais offert une allure sportive et un look qui lui donne une beauté à toute épreuve. Il est plus long, plus haut et ses lignes sont plutôt bien intégrées à la carrosserie. Il est disponible en version sport avec un double tuyau d’échappement et des roues plus larges. En mode citadin, Hyundai a prévu un véhicule plus adapté avec des portes décapotables, une conduite plus souple. Le Santa Fé vous présente le meilleur confort possible et imaginable. En plus de sièges adaptés, le véhicule offre un espace qui suffit à toute la famille. Le passager arrière du milieu n’aura plus à souffrir de la bosse du milieu car cette dernière a totalement disparu. Puis, pour les familles nombreuses, Hyundai a pensé à rallonger le nombre de sièges pour ceux qui le désirent. Cela réduit certes la taille du coffre, mais laisse suffisamment d’espace pour les bagages et les rangements. Toujours dans le confort, le véhicule qui se présente en 4×2 ou 4×4 dispose Le Santa Fé d’un adaptateur de climatiseur. Ainsi, le conducteur n’est plus obligé de partager la même température que le passager. Sur le plan sécurité, le constructeur sud-coréen a doté le Santa Fé d’équipements de série. On y trouve ainsi 7 airbags, y compris pour protéger les jambes du conducteur ! Un sacré bonheur pour un véhicule dont le temps de passage de 0 à 100 KM/heures est d’à peine 10 secondes. En tous les cas, le Santa Fé, aussi agréable en ville qu’en campagne, est un plaisir à conduire. Il allie le confort d’un 4×4 à celui d’un véhicule de ville. Seul handicap : le prix qui varie de 3 430 000 DA à 4 240 000 DA, selon les équipements proposés.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page