Huawei Algérie, De nouveaux challenges pour 2019 !

Huawei Algérie, De nouveaux challenges pour 2019 !

Le géant des télécoms chinois Huawei, compte consolider sa position en Algérie en renforçant la coopération avec de nouveaux partenaires.

PAR NASSIMA BENARAB

Le but est de «créer ensemble le plus grand écosystème des TIC en Algérie, les aider à développer leurs propres innovations commerciales sur la plateforme de Huawei et à partager les derniers développements technologiques de l’entreprise», a tenu à souligner son directeur général, Thierry Gao lors d’une conférence de presse, animée conjointement avec Philippe Wang, vice-président des Relations publiques et de la communication de la région Afrique du Nord, au sein de Huawei Technologies Co. Ltd. Une occasion qui a permis aux deux responsables de dévoiler les grands axes de la stratégie mise en place par Huawei Algérie et ses perspectives pour l’année 2019. Une année durant laquelle Huawei Algérie poursuivra sa démarche qui donne la priorité absolue d’accompagner le développement de la future économie numérique algérienne et ce, par la mise en oeuvre d’un système de formation de talents dans le secteur des TIC. Le concept vise à aider les étudiants, les professionnels et les fonctionnaires à acquérir les connaissances les plus récentes sur les nouvelles technologies et à accroître leurs compétences professionnelles.

sdfsdfsdf

30 ICT ACADEMY SERONT CRÉÉSeggrgrrg

En termes de chiffres, le DG de Huawei Algérie a avancé que 15 nouveaux ICT Academy seront ouverts et 500 étudiants formés. Avec 50 experts de niveau moyen et supérieur qui seront formés dans plusieurs méthodes. Dans les trois prochaines années, Huawei Algérie compte créer 30 «ICT Academy» en collaboration avec les différents ministères, afin de former conjointement plus de 500 talents qualifiés. Huawei s’intéresse aussi à développer sa coopération dans le domaine des infrastructures des TICS en Algérie. Selon son directeur général, Huawei continuera à coopérer avec le groupe Télécom Algérie, GTA, «afin de réaliser conjointement un réseau FBB et MBB, en particulier pour la fibre optique et le déploiement d’un réseau 4.5G dans les grandes villes en Algérie, ainsi que le développement de services innovants à valeur ajoutée». Parallèlement, il faut savoir que Huawei coopère également dans d’autres secteurs comme l’énergie, des transports, de l’éducation, des finances et de l’administration publique, pour les cloud data center et les réseaux privés de l’e-LTE et les smart compus, pour les aider à accélérer la numérisation et à renforcer le développement économique du pays. Huawei Algérie emploie aujourd’hui plus de 500 personnes, dont 83% d’entre eux, de nationalité algérienne, ont bénéficié jusqu’ici de l’expertise et du savoir-faire de la marque en matière des ICT. Au total,

7 000 ingénieurs et techniciens algériens ont été formés, dont plus de 100 ont eu la certification de Huawei.

EN CHIFFRES
Huawei Algérie emploie aujourd’hui plus de 500 personnes,
dont 83% sont de nationalité algérienne.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page