Yacine Khellaf, DIRECTEUR DE LA DIVISION MOBILE CHEZ LG «Nous veillons à la pérennité de la marque»

Yacine Khellaf, DIRECTEUR DE LA DIVISION MOBILE CHEZ LG «Nous veillons à la pérennité de la marque»

Il est en charge de la division mobile pour l’Afrique du Nord, en l’occurrence l’Algérie, le Maroc et la Tunisie. Il est le seul directeur de division dans le monde au niveau de LG qui n’est pas Coréen. Cela fait 20 ans qu’il est dans la téléphonie mobile. Il a travaillé chez Djezzy, Huawei, Samsung, etc. Et en 2016, il a rejoint le géant sud-coréen LG. Aujourd’hui, la marque LG est connue et reconnue en Algérie, à travers l’ensemble de ses produits, notamment les produits blancs qui sont très appréciés par le consommateur algérien. Dans le segment mobile, LG a été la première marque internationale à avoir franchi le pas et ce, en lançant une unité d’assemblage en novembre 2017.

INTERVIEW REALISEE PAR NASSIMA BENSALEM

VOUS VOULEZ BIEN NOUS DRESSER UN BILAN DU DÉPARTEMENT LG MOBILE…dqzdqzdzqd

Aujourd’hui, LG mobile est en plein récession ; nous sommes en train de renouveler toute la gamme. Les années précédentes ont été assez fructueuses, nous avons connu une croissance à deux chiffres grâce à une nouvelle gamme beaucoup plus accessible aux consommateurs algériens. LG est une marque très appréciée en Algérie, ce qui tend à dire que les Algériens arrivent à faire confiance à la marque coréenne. On peut dire que nous sommes en pleine croissance en termes de vente, même si la situation actuelle de l’économie est en stand-by. Il faut préciser, qu’aujourd’hui, on arrive à titre comparatif à avoir les meilleurs chiffres de croissance dans la région Mena. L’Algérie est un marché assez stratégique, nous avons donc pu restructurer notre force commerciale au niveau du marché algérien, à travers le lancement d’une nouvelle gamme. Ce qui nous a permis de nous rapprocher un peu plus du consommateur algérien. Notre approche sur le marché est une approche détails, nous essayons de fournir nos produits directement au point de vente, chose qui nous apporte une meilleure compétitivité en termes de prix. Et, donc, le consommateur algérien achète un téléphone beaucoup moins cher, c’est un peu le secret de LG mobile. En parallèle nous préconisons tout ce qui est moyen gamme qui est un peu le marché de remplacement aujourd’hui. Le consommateur algérien recherche un smartphone qui lui permet de se connecter aux réseaux sociaux avec une bonne dimension d’écran. Dans ce sens, LG se démarque avec la série K à savoir le K8, le K9, le K10, le K11 et le K11+, une série qui nous a permis de pénétrer le marché de demandeur de smartphone avec un minimum de spécificités à des prix raisonnable.

QUELLE EST AUJOURD’HUI LA PART DE MARCHÉ DE LG MOBILE ALGÉRIE ?
Nous estimons notre part de marché à 12- 13 %, sachant qu’il y a de plus en plus de marques chinoises, mais nous arrivons à avoir cette proximité avec le consommateur algérien afin de le fidéliser. Il faut savoir qu’à chaque lancement d’une nouvelle gamme, le consommateur algérien l’accepte facilement, grâce à notre service après-vente qui est performant, mais aussi grâce aux prix raisonnables proposés.

QUELLE EST LA GAMME DE SMARTPHONES PROPOSÉE SUR LE MARCHÉ ALGÉRIEN ?
Aujourd’hui, nous avons plusieurs types de série. Nous avons la série K qui est assez accessible en termes de prix. Avec un minimum d’écran 5 pouces, cette gamme est destinée aux bourses moyennes. Elle a une apparence de haut de gamme avec des spécificités minimales à des prix très accessibles. Cette gamme de smartphones est proposée à partir de 13 000 dinars. Nous avons également une autre gamme qui offre un peu plus de spécificités, à savoir le smartphone à stylet : le Stylus 1, 2 et 3. Nous avons aussi la série G à savoir le G5, G6, G7 et cette année nous avons lancé le G8 qui est le summum de notre gamme. Nous offrons aussi des accessoires très utiles pour le consommateur algérien.

LES CARACTÉRISTIQUES DES SMARTPHONES SONT-ELLES LES MÊMES QUE CELLES PROPOSÉES SUR LES MARCHÉS ÉTRANGERS ?
Ce sont exactement les mêmes téléphones avec les mêmes normes de production qui sont proposées en Algérie ; même les dates de lancement de nouveaux produits en Algérie sont similaires à celles en Europe. Nous considérons que le marché algérien est stratégique. Je tiens à préciser dans ce même contexte que nous sommes la première marque qui a lancé l’assemblage en Algérie en partenariat avec Bomare Company. Nous avons mis cinq mois pour mettre en place ce projet parce que nous voulions avoir les mêmes normes de production que celle proposées en Europe ou en Corée et je peux vous dire que nous avons eu d’excellents résultats en termes de qualité.

JUSTEMENT, LG A ÉTÉ LA PREMIÈRE MULTINATIONALE À FABRIQUER DES SMARTPHONES EN ALGÉRIE. ESTIMEZ-VOUS AUJOURD’HUI QUE CET INVESTISSEMENT EST UNE RÉUSSITE ? scqscqsc
Tout à fait, LG Electronics arrive grâce à ses partenaires, à produire pratiquement l’ensemble de sa gamme de produits, à savoir réfrigérateur, machine à laver… Ce qui permet d’avoir une plus-value en termes de savoir-faire. La force de LG a été d’avoir quatre modèles dont le prix varie entre 10 000 et 25 000 dinars, deux modèles en dessus de ce segment et un modèle haut de gamme. Cette étude stratégique de la demande a fait que nous proposons des modèles qui répondent aux besoins des consommateurs en matière de leur budget.

EN CE QUI CONCERNE LES SMARTPHONES, VOUS AVEZ AXÉ VOS EFFORTS SUR LA SÉRIE K ET V POURQUOI ?
Parce que la série K est une série accessible avec un minimum de fonctionnalités et la série V est tout ce qui a trait aux photos et multimédia. Donc, aujourd’hui, il y a un boom par rapport à l’usage des réseaux sociaux, nous offrons des moyens efficaces de visionnage de vidéo et chaque personne regarde au minimum 15 vidéos par jour et donc nous avons misé sur la qualité des images et des vidéos. Il faut ainsi avoir des téléphones qui ont une grande capacité de stockage et de visionnage, des paramètres qui ne vont pas altérer l’usage du téléphone.

QUELS SONT VOS PRODUITS PHARES LES PLUS PRISÉS PAR LES CONSOMMATEURS ALGÉRIENS ?
En termes de volume c’est la série K, c’est-à-dire tout ce qui est K9, K10, K11 et en termes de qualité haut de gamme, c’est la série G.

EN QUOI CONSISTE EXACTEMENT VOTRE STRATÉGIE DE DISTRIBUTION ?
Nous avons au total quatre distributeurs répartis à l’échelle nationale. A travers cette approche stratégique de proximité, nous arrivons à rapprocher nos points de vente au consommateur, c’est en fait la différence entre nous et les autres producteurs. Nous avons une équipe sur le terrain qui est composée d’une trentaine de personnes qui assurent la liaison entre nous et le client. Aujourd’hui, notre objectif est de nous rapprocher de nos clients et de les satisfaire.

LG DISPOSE D’INSTALLATIONS MODERNES ET D’UN SAVOIR-FAIRE AVÉRÉ. EST-CE SUFFISANT POUR AVOIR DES PRODUITS DE QUALITÉ SUR LE MARCHÉ ?
LG est une entreprise qui a une cinquantaine d’années, c’est une multinationale de renom, leader sur les marchés mondiaux à travers la majorité de ses produits, notamment les produits blancs et les téléviseurs, mais un peu moins en téléphonie. Pour connaître une telle réussite mondiale, il faut maintenir des standards de qualité, si LG s’installe dans un pays, il faut qu’elle assure et qu’elle garantisse les mêmes normes de qualité de ses produits. Pour avoir lancé l’assemblage des produits LG en Algérie, il y eut toute une chaîne de process pour consolider et garantir cette même qualité d’exécution adoptée à l’étranger. LG se doit d’assurer une qualité irréprochable de ses produits. Pour notre part, nous favorisons plus la pérennité de notre marque que la vente de nos produits.

COMMENT ARRIVEZ-VOUS À FAIRE FACE À LA CONCURRENCE DANS LE SECTEUR DES TÉLÉPHONES MOBILES ?
Il y a beaucoup de marques chinoises qui sont présentes sur le marché. Nous essayons de faire de notre mieux pour avoir non pas la meilleure part de marché, mais la meilleure appréciation ou perception du consommateur algérien, là est notre objectif. Aujourd’hui, nous espérons avoir réussi en partie, il reste beaucoup à faire et nous veillons à parfaire notre service après-vente. Face à la concurrence, je dirais que nous avons notre propre parcours et notre propre vision des choses.

ENVISAGEZ-VOUS D’EXPORTER LES PRODUITS ASSEMBLÉS EN ALGÉRIE ?
Il faut savoir, tout d’abord, que notre unité d’assemblage est l’unique en Afrique, nous n’écartons pas cette possibilité, mais pour l’instant, nous veillons à répondre à la demande locale. Nous espérons que l’exportation soit parmi nos perspectives de développement à long terme, et pourquoi pas demain !

QUEL EST LE SECRET DE VOTRE RÉUSSITE ET DE LA RÉUSSITE DE LG MOBILE EN ALGÉRIE ?
Nous avons, à travers le territoire national, une équipe de jeunes passionnés, une équipe très convaincue par ce qu’elle accomplit au sein de l’entreprise. La réussite est une recette faite par plusieurs ingrédients, le premier ingrédient est le produit, nous avons des produits qui répondent au besoin de nos clients. Le second ingrédient est notre équipe qui est performante et nous sommes, faut-il le préciser, très regardant sur le service après-vente et la relation avec la clientèle. Ce mix fait que nous arrivons à avoir une bonne perception des algériens par rapport à la marque LG qui est devenue une marque incontournable en termes de produits blancs (électroménagers), si cette formule a apporté des résultats positifs pour les produits électroménagers, elle apportera le même succès pour la téléphonie mobile.

QUELLES SONT VOS PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT À COURT ET LONG TERME ?
Nous déployons beaucoup d’effort essentiellement pour développer notre réseau de couverture à travers le territoire national. Nous allons ouvrir prochainement de nouveaux centres de service après-vente, ce qui va apporter une nouvelle proximité avec nos clients. Au courant de l’année 2019, nous allons lancer une nouvelle gamme de produits avec des prix beaucoup plus accessibles que ceux lancés précédemment. Nous travaillons pour rendre l’Algérie comme étant un hub de la téléphonie mobile.

MON PARCOURS PROFESSIONNELsqcqscqsc

Ayant étudié en économie option finances à l’université du Caroubier, j’ai obtenu deux masters, un en management et un autre en marketing. Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai rejoint Djezzy chez qui j’y ai travaillé pendant une période de 2 ans au niveau du département corporate. Par la suite, j’ai obtenu un poste de directeur de vente et marketing à Samsung, Après 9 ans, j’ai quitté pour occuper le poste de directeur général à la Sarl GHM-Sony pour une période de deux ans approximativement. Juste après, j’ai rejoint Huawei en tant que directeur général adjoint et depuis le mois de janvier 2016, je suis à LG.

MON CONSEIL POUR LES JEUNES

Quand on veut réussir, il faut vraiment persévérer et ne pas baisser les bras ou être découragé. J’ai fait mes études non pas dans une université à l’étranger, mais dans une université algérienne et, aujourd’hui, j’estime que la réussite n’est le fruit que d’un dur labeur et de persévérance. C’est pour vous dire que tout est possible et la réussite est une évidence si nous nous accrochons à notre objectif et que nous déployons des efforts afin de concrétiser nos projets.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page