Zakaria Amrani, joueur de l’équipe nationale de rugby, De grandes ambitions et des performances

Zakaria Amrani, joueur de l’équipe nationale de rugby, De grandes ambitions et des performances

Parmi les sports dont on parle très peu en Algérie, le rugby. Pourtant, dans cette discipline, l’équipe nationale a enregistré de belles performances durant ces dernières années, grâce à ses joueurs qui méritent encouragement et récompense. Parmi ces joueurs figure Zakaria Amrani, formé au Stade Oranais, champion d’Algérie en 2017. Durant la même année, cet athlète intègre l’équipe nationale.

PAR NASSIMA BENARAB

Ses capacités physiques et techniques exceptionnelles lui taillent un costume sur mesure pour cette discipline d’endurance. Cet ancien judoka international de 28 ans, rencontré en marge du tournoi national du rugby organisé au stade
Mustapha-Tchaker de Blida, figure d’ailleurs parmi les meilleurs joueurs locaux de l’équipe nationale de rugby.
Etoile du ballon ovale dans notre pays, il ne reste pas moins modeste dans sa conviction pour ce jeu venu des pays du Nord. «J’ai changé de discipline pour intégrer un sport que j’ai toujours aimé», dit-il. Certains importent du consommable, lui préfère chercher dans l’ailleurs l’esprit du beau jeu et des rêves pour que l’Algérie figure un jour dans le gotha international des meilleures équipes. «J’ai commencé à pratiquer le rugby dès la création du club oranais en 2008 qui a gagné plusieurs titres au niveau national. Aujourd’hui, je très fier de rejoindre l’équipe nationale», souligne-t-il avec une brillance dans les yeux et de la joie dans la parole.
Son expérience avec la sélection nationale est très motivante, selon lui. Elle est motivée par la «gagne». «Très vite, je me suis intégré au même titre que les autres joueurs. A présent, nous travaillons dur tous ensemble pour élever et donner une belle place au rugby algérien», dit-il.
L’équipe nationale de rugby, classée en 6e position au niveau africain, vient de rejoindre la Fédération internationale de rugby après avoir remporté Rugby Africa Bronze Cup 2017 : une première victoire face à la Zambie, déjà rompue à la discipline en raison de sa proximité avec l’Afrique du Sud, une nation de rugby et de ses contacts sportifs réguliers avec des pays anglo-saxons où on pratique la mêlée comme d›autres le football.
En 2018, l’équipe algérienne a également remporté la Rugby Africa Silver Cup, ce qui lui a permis de monter en division supérieure, la Rugby Africa Gold Cup. «Mais cet exploit ne suffira pas», prévient Zakari qui ajoute : «Nos ambitions sont grandissantes.» L’objectif visé est de se frayer une place à la Coupe du monde en 2023 qui aura lieu en France.
Malgré, les moyens très limités, le rugby algérien connaît une évolution très appréciable, estime notre champion qui souhaite «plus de moyens» et surtout des infrastructures. Car pour lui, en Algérie «les jeunes peuvent être très performants dans ce genre de discipline». Il n’a pas tort. Parole de rugbyman !

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page