Amine Maala «Nous serons le plus important fabricant en 2019»

Amine Maala «Nous serons le plus important fabricant en 2019»

Le Groupe industriel privé Ceram décor, leader sur le marché local de céramique avec une capacité de production de 30 000 m2 arrive à répondre au besoin du marché national. Mieux encore, il s’est lancé dans l’exportation vers plusieurs pays africains. Sa première opération d’exportation vers la Jordanie s’est révélée une grande réussite. Après les pays africains, Ceram Décor cible le marché européen. Amine Maala, gérant de Ceram Décor estime que les produits de son entreprise, implantée à Tazoult dans la wilaya de Batna, répondent aux normes internationales et peuvent concurrencer les produits étrangers.

CÉRAM DÉCOR EST UN NOM QUI NE PASSE PAS INAPERÇU, PEUT-ON AVOIR UNE IDÉE SUR CE QUE VOUS FAITES ? zefzrrgefbeb
Céram décor est une entreprise familiale, gérée par moi-même, mon frère Ahmed Maala et notre père. Nous avons lancé le projet en 2013 et entamé la production en mois de novembre 2015, nous avons commencé avec une capacité de production de 10 000 m2, aujourd’hui, nous avons atteint les 30 000 m2. D’ici le mois de juin 2019, nous serons le plus important fabricant de céramique en Algérie. La demande locale en céramique est importante et nous arrivons à répondre à cette demande grandissante. Nous nous sommes aussi lancés dans l’exportation et nous pouvons dire que nous concurrençons les plus grands producteurs à l’instar de l’Espagne. Je peux vous dire que nous avons relevé le défi et réussi notre pari, celui d’être leader sur le marché algérien. Nous avons une équipe performante qui travaille d’arrache-pied afin de préserver l’image de marque de notre entreprise.

VOUS VOUS ÊTES LANCÉ DANS L’EXPORTATION VERS CERTAINS PAYS, EST-CE UNE RÉUSSITE ?
Tous les produits fabriqués au sein de notre usine située Dhraa Bensabah, dans la commune de Tazoult (Batna, ndlr) sont exportés. Nous exportons actuellement vers la Libye, la Jordanie, la Mauritanie et le Yémen.Nous avons lancé notre première opération d’exportation de céramique vers la Jordanie, une cargaison de 13 containers de 13 632 m2 de carrelage de 1er choix. Il s’agit d’exporter cette même quantité chaque mois pendant une année et ce jusqu’à septembre 2019. Cette opération d’exportation a été suivie par une seconde vers la Libye avec une quantité de 14 containers par mois. Un accord similaire a été également conclu pour l’exportation des mêmes produits vers la Mauritanie, à la faveur des facilités offertes par le nouveau poste frontalier inauguré en 2018 entre l’Algérie et ce pays. Après les pays africains, nous envisageons de se lancer un jour dans l’exportation vers les pays européens. L’exportation de matériaux de construction est la première du genre dansNos produits peuvent concurrencer les produits étrangers, nous avons les moyens d’être au même niveau en termes de qualité. la wilaya de Batna qui constitue un pôle industriel important, notamment dans la production de produits céramiques.

QUELS SONT LES PERFORMANCES DE CROISSANCE RÉALISÉES EN 2018 ?
Nous avons réalisé 100% de bénéfices, nous avons atteint les objectifs escomptés mais nous souhaiterions réaliser plus de performances parce que nous sommes capables de se développer davantage. Nous avons les capacités pour être les meilleurs sur le marché. D’ailleurs, nous avons deux autres projets qui seront lancés incessamment pour arriver à produire 100 000 m2 par jour.

AVEZ-VOUS EXPOSÉ VOS PRODUITS LORS DE FOIRES ET SALONS INTERNATIONAUX ?
Justement, nous allons participer au salon international de la céramique, des revêtements de surface qui se tiendra àValence (Espagne), du 28 janvier au 1er février 2019. Nous avons décidé d’exposer nos produits en Espagne parce qu’ils ne sont pas connus dans ce pays alors que nos produits sont moins chers que ceux produits en Espagne. J’estime que nos produits puissent concurrencer les produits étrangers, nous avons les moyens d’être au même niveau en termes de qualité. A travers la participation à cette manifestation, nous espérons séduire des clients.

PARLEZ-NOUS DU PROCESSUS DE FABRICATION… zefggzrgzrb
La matière première qui permet de fabriquer de la céramique est l’argile, le sable et autre matières qui sont produites localement. La fabrication de céramique passe par plusieurs étapes importantes à commencer par le pesage de la matière première en respectant les normes internationales, vient ensuite le broyage et le filtrage afin d’obtenir une poudre nette. La seconde ligne de production permet de réaliser le séchage. La poudre obtenue lors de l’atomisation et injectée dans un moule qui lui donnera le format désiré.
Nous avons constaté qu’une grande quantité de céramique était importé notamment d’Espagne, on s’est dit pourquoi ne pas le faire en Algérie. Nous avons donc repris le même concept de fabrication qui est utilisé sous d’autres cieux. Nous avons élaboré une étude de marché avant de se lancer dans cette activité et nous avons constaté que nous avons les capacités de monter ce projet et répondre aux besoins du marché. Aujourd’hui, nous sommes fières d’avoir relevé un tel défi et d’être lancés dans cette expérience.

 

INTERVIEW REALISEE PAR NASSIMA BENSALEM

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page