Adel Kheman P-DG D’ALGERIE TELECOM<br />«2018 était fructueuse, 2019 sera meilleure»

Adel Kheman P-DG D’ALGERIE TELECOM
«2018 était fructueuse, 2019 sera meilleure»

En avril 2017, il était désigné en qualité de Directeur Général d’Algérie Télécom et confirmé par la suite en tant que Président-directeur général. Il s’agit bien de Adel Kheman, un homme d’engagement et garant des valeurs. Sa mission principale consiste à rehausser le niveau de performance d’Algérie Télécom et atteindre les objectifs fixés à travers le plan d’action de l’entreprise, dans le but d’améliorer la qualité des services fournis. Avant de rejoindre Algérie Télécom, il a occupé plusieurs postes importants. Parcours exemplaire pour cet homme, travailleur acharné, qui a su rester simple, modeste et authentique.

INTERVIEW REALISEE PAR NASSIMA BENSALEM

QUEL A ÉTÉ VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL ?8M7A7905-side

En premier lieu, je vous remercie pour l’intérêt que vous portez à notre entreprise. Je suis titulaire d’un diplôme d’ingénieur d’Etat en Télécom à l’INT (Institut national des télécommunications), je détiens également un MBA exécutif (Executive master of business administration), obtenu à l’ASAA (Ecole supérieure algérienne des affaires), doublé d’un master en réseaux et service Télécom décroché à l’INT Evry (France). J’ai débuté ma carrière en 1998 à la Direction générale des transmissions du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, puis en 2001, j’ai commencé mes vacations en tant qu’enseignant spécialisé dans les Télécoms à l’Ecole nationale des transmissions. En 2007, j’intègre Vodasystems en qualité de Directeur technique, appelé à gérer les différents projets de la société. En 2011, je suis nommé à la tête de l’Ecole nationale des transmissions en tant que Directeur, fonction que j’ai exercé jusqu’en 2016, date à laquelle je rejoins Algérie Télécom pour prendre en main la Division ingénierie développement des réseaux, avant d’être promu au poste de Directeur général adjoint chargé du pôle technique. Le 20 avril 2017, j’ai été désigné en qualité de Directeur général d’Algérie Télécom et confirmé par la suite en tant que Président-directeur général pour rehausser le niveau de performance de l’entreprise et atteindre les objectifs fixés, à travers le plan d’action de l’entreprise, dans le but d’améliorer la qualité des services fournis, et de satisfaire ainsi les clients d’Algérie Télécom.

SELON VOUS, Y A-T-IL DES QUALITÉS COMMUNES À TOUT P-DG D’UNE ENTREPRISE DE GRANDE ENVERGURE ?

8M7A7912-sidePour moi, les qualités communes pour tout chef d’entreprise sont la persévérance, la gestion du temps et la motivation des équipes. En effet, il est nécessaire de mettre en place une stratégie claire et adéquate et la communiquer aux collaborateurs, comme il est essentiel aussi d’être entouré de collaborateurs compétents et investir dans la formation de la ressource humaine car des employés formés et informés sont plus productifs. Il faut aussi mettre en place des objectifs mesurables et les suivre continuellement et se remettre en question afin d’acquérir d’autres compétences et se développer sur le long terme.

QUELLES SONT LES PISTES À SUIVRE POUR ARRIVER À GÉRER UNE ENTREPRISE AVEC SUCCÈS ?

Pour ma part, la clé pour gérer une entreprise avec succès est d’acquérir un personnel compétent et d’investir dans la formation continue de la ressource humaine. Les compétences managériales sont également indispensables au métier de dirigeant d’entreprise qui a des employés sous son autorité. Il doit également posséder le sens du contact, afin de communiquer avec l’ensemble de la structure qu’il gère.

COMMENT SE MOTIVER POUR ATTEINDRE DES OBJECTIFS ?

La motivation est un élément primordial pour le développement personnel, elle nous aide à nous rapprocher des buts qu’on se fixe. Ma façon de me motiver est de cultiver un état d’esprit optimiste et de prendre du plaisir dans ma vie professionnelle. C’est pourquoi il vaut mieux cibler un secteur dans lequel on peut s’épanouir.

EN QUOI LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ONT-ELLES MODIFIÉ LES PRINCIPES DE GESTION D’UNE ENTREPRISE ?

Les technologies de l’information ont complètement changé la gestion d’entreprise. Aujourd’hui, nous travaillons avec plus de transparence et de fiabilité, grâce à ces dernières nous arrivons à gagner du temps et à conduire des réunions de loin avec la vision conférence, par exemple. Les technologies de l’information ont également facilité la gestion de la relation client. Nous avons récemment mis en place un nouveau système d’information qui nous permet d’unifier toutes les données exploitées par l’entreprise sur une seule et unique plateforme convergente.

QUELS SONT VOS CENTRES D’INTÉRÊT EN DEHORS DE VOTRE TRAVAIL ?

Le métier de Président-directeur général demande du temps et une grande disponibilité, cependant, durant mon temps libre, je me consacre à l’exploration du monde, je suis un passionné de voyages, je m’intéresse à la découverte des différentes cultures et façons de vivre.

RACONTEZ-NOUS VOTRE JOURNÉE TYPE…

Je commence mes journées à 06h00 du matin et je finis à 22h00, tout au long de la journée, je passe mon temps dans des réunions, des réceptions et le traitement des courriers.

COMMENT ARRIVEZ-VOUS À CONCILIER VIE PROFESSIONNELLE ET VIE PRIVÉE ?

Pour ma part, j’arrive à faire la part des choses entre vie professionnelle et vie privée, il suffit de faire des concessions et de respecter les priorités.

L’ANNÉE 2018 EST PRATIQUEMENT CLÔTURÉE, QUEL BILAN EN FAITES-VOUS ?

2018 a été pour Algérie Télécom une année fructueuse, les objectifs tracés en début d’année ont été atteints.

VOUS ÊTES À LA TÊTE D’ALGÉRIE TELECOM DEPUIS PLUS D’UNE ANNÉE, QUELS SONT LES DÉFIS QUE VOUS AVEZ RELEVÉS ?

Nous nous sommes fixé plusieurs objectifs en début d’année qui versent tous vers l’amélioration de la qualité de service. Chaque objectif portant plusieurs défis : augmenter la bande passante internationale, mettre à niveau le backbone national, augmenter la capacité des boucles métro, assainir le réseau urbain, moderniser les réseaux et les équipements de transmission… pour arriver à la diminution du taux de dérangements. L’autre objectif étant l’amélioration des relations avec nos clients, en leur fournissant des solutions et des services avec plus de confort, et de la valeur ajoutée, ce qui nécessite une formation de nos jeunes agents et cadres commerciaux, aussi bien que le développement des applications nécessaires pour offrir des solutions alternative de paiement, notamment en ligne, qui soient rapides, efficaces et sécurisées. Sur ces plans, les chantiers du backbone national et des liaisons internationales sont quasiment achevés, avec les derniers kilomètres au niveau d’Illizi qui seront terminés bientôt, et le Medex, à très large bande, qui sera en phase de test à la fin du mois en cours. Pour le reste, nous avons formé plus de 7000 commerciaux, et mis à niveau 162 agences commerciales, et ouvert 14 autres ; nous avons déployé la recharge en ligne, sur mobile, et plus récemment sur TPE, et nous avons baissé nos prix, afin de préparer nos clients aux offres de services que nous préparons pour l’année prochaine.

AVEZ-VOUS ATTEINT LES OBJECTIFS TRACÉS, NOTAMMENT EN TERMES DE PERFORMANCES COMMERCIALES ?

Pour répondre à votre question, je tiens à souligner que nous avons réalisé une progression remarquable en matière d’amélioration de la relation client, notamment à travers la digitalisation de nos services, la baisse des tarifs d’internet, l’augmentation du débit à 2 Mégabits/s minimum, le rechargement du compte ADSL à partir des terminaux mobiles, le lancement de l’offre Idoom fibre Moohtarif pour les professionnels, Idoom 4G LTE, le rechargement de secours ainsi que la demande via le web d’une ligne téléphonique.

QU’EN EST-IL DE LA MODERNISATION DES INFRASTRUCTURES ET DE L’AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DE SERVICE ?

Nous avons réalisé des avancées significatives en matière de modernisation d’infrastructures en effet, la bande passante internationale, transitant sur le câble sous-marin SEAMWE4, sortant d’Annaba, était de 461,6 Gigabits/s pour passer à 1.171,75 Gb/s au 30 septembre 2018. Elle a été, également, consolidée par la mise en place d’une liaison terrestre connectant notre réseau terrestre à celui de la Tunisie, avec un débit de 100 Gb/s afin de servir de liaison de secours, en cas d’incident sur le câble sous-marin, ou d’un pic imprévu dans la consommation de la bande passante internationale. Deux projets d’envergure ont également connu un avancement substantiel, visant tous les deux à offrir une connectivité plus large, plus sécurisée, et résiliente. Ils visent également à soutenir les ambitions économiques vers le continent africain. Le projet de système de câbles sous-marins reliant notre pays à l’Espagne (Oran et Alger, à valence), dit le projet Orval/Alval et le projet Medex, portant sur le raccordement de notre réseau au système sous-marin international, reliant les États-Unis à l’Asie à travers la Méditerranée, permettant ainsi de doubler le débit et d’assurer une solution alternative en cas de panne. Il faut citer également le réseau de transport national, le backbone, où certaines wilayas dans le nord-ouest disposaient d’un débit de 540 Gb/s, et que nous avons porté à 1.5 Tb/s, et où des wilayas dans le nord-est, disposaient d’un débit de 950 Gb/s, et que nous avons porté à 2.5 Tb/s, en renouvelant les équipements de transport, en dédoublant les liaisons fragiles, et en étendant le réseau à des zones non encore connectées à la fibre. Notre réseau de transport de plus 140 000 km est aujourd’hui moderne, résilient, redondant et sécurisé.

AUJOURD’HUI, QUEL EST LE NOMBRE ACTUEL D’ABONNÉS À LA TÉLÉPHONIE FIXE ET L’INTERNET (ADSL ET 4G LTE) EN ALGÉRIE ?

Algérie Télécom est leader sur le marché algérien des télécommunications qui connaît une forte croissance, offrant une gamme complète de services de voix et de données aux clients résidentiels et professionnels, par sa politique Algérie Telecom a réussi a fidéliser plus de 3 millions d’abonnés à la téléphonie, et plus de 2 millions d’abonnés Idoom Adslet plus d’un million d’abonnés à la 4G LTE.

QUELS SONT LES PARTENARIATS QUI ONT ÉTÉ CONCLUS RÉCEMMENT OU QUI SERONT CONCLUS À L’AVENIR PAR ALGÉRIE TÉLÉCOM?

Plusieurs partenariats ont été conclus, notamment avec les micro entreprises, l’Ansej ainsi que le Ministère de l’industrie à savoir avec Alfatron, Getex et Enie. Cette démarche vise à encourager le produit national et contribuer au développement de l’économie algérienne.

QUELLES SONT LES PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT D’ALGÉRIE TÉLÉCOM ?

En effet, Algérie Télécom a mis en place une stratégie qui mise sur le développement et le déploiement accéléré du très haut débit pour accompagner les usages croissants de la Data. La noble mission que nous veillons à mettre en oeuvre est d’être au service de notre clientèle, à travers la satisfaction de leurs préoccupations par la mise en place de plusieurs offres et services. Notre objectif est de raccorder tous les foyers aux dernières technologies déployées dans le monde et accompagner l’économie nationale, à travers la mise en place de solutions innovantes pour tous types d’entreprises.

8M7A7878-side

ALGÉRIE TÉLÉCOM A MIS EN PLACE UNE STRATÉGIE QUI MISE SUR LE DÉPLOIEMENT ACCÉLÉRÉ DU TRÈS HAUT DÉBIT POUR ACCOMPAGNER LES USAGES CROISSANTS DE LA DATA.

EN CHIFFRE

Nous avons formé plus de 7000 commerciaux, et mis à niveau 162 agences commerciales, et ouvert 14 autres.

Notre réseau de transport de plus 140 000 km est aujourd’hui moderne, résilient, redondant et sécurisé.

Algérie Telecom compte 3 millions d’abonnés à la téléphonie, et plus de 2 millions d’abonnés Idoom Adsl et plus d’un million d’abonnés à la 4G LTE.

Du tac au tac

Dernier livre lu

Educated de Tara Westover

Destination préférée

Tamanrasset

Plat préféré

Chakhchoukha

Vos loisirs

Le sport

Club sportif préféré

Le Real Madrid

Activité sportive

Le basket-ball

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page