1re édition de The Brain Event <br /> Des rencontres exceptionnelles au cœur de la réussite

1re édition de The Brain Event
Des rencontres exceptionnelles au cœur de la réussite

Qu’est-ce que la réussite ? Et comment programmer son cerveau pour y arriver ? Deux questions autour desquelles s’est tenue la première édition de The Brain Event à l’Opéra d’Alger en octobre dernier. Organisée par le cabinet AML du Dr Amel Lahreche, médecin hypnothérapeute, et Hind Tartag, coach et praticienne Programmation neurolinguistique (PNL), cette rencontre était l’occasion de faire la connaissance de plusieurs personnalités inspirantes au parcours impressionnant.

PAR SARA ZABOT

IMG_0317-side

Elle sont venues témoigner en partageant leurs parcours et en dévoilant les facteurs qui ont contribué à leur réussite, ainsi qu’à leur épanouissement professionnel et personnel. Si ces histoires témoignent d’une chose, c’est de la capacité de chacun d’entre nous à réussir en exploitant toutes les ressources mises à sa disposition.

«LA RÉUSSITE C’EST AUSSI SORTIR DE SA ZONE DE CONFORT ET AFFRONTER TOUT CE QUI SE PRÉSENTERA COMME BARRIÈRE POUR VOUS», DIRA OUNISSA BELKOUCHE, COACH DE VIE ET CONSULTANTE CONJUGALE.

OUNISSA BELKOUCHE,coach de vie et consultante conjugale.IMG_0310-side

«Les germes de la réussite se portent dans de simples choses que nous pouvons accomplir au quotidien. Il ne suffit pas de se fixer un but pour entamer sa réussite, mais œuvrer en accomplissant tous les petits détails qui vous amèneront vers le succès. La réussite c’est aussi sortir de sa zone de confort et affronter tout ce qui se présentera comme barrière pour vous. Pour réussir dans sa vie, il faut se poser une pertinente question : «Qu’est-ce que j’aimerais faire ? », celle-ci est le plus souvent accompagnée de la crainte d’échouer. Pour ma part, je vous dis que tout a une solution. La réussite c’est accomplir des tâches sans en ressentir la fatigue. Faites de votre travail une passion, et si vous le réussissez c’est que vous  avez choisi de le réaliser. Aujourd’hui, si vous êtes présente à cette rencontre, et que vous avez investi votre argent et votre temps c’est que vous avez choisi de réussir. Cette intuition que vous avez en vous, c’est la langue de votre âme qui vous dit que vous pouvez réussir ou que vous avez réussi, à condition de faire de cette conférence votre point de départ.»

 

BADREDDINE RAMTANI,Account Stratégiste chez GoogleIMG_0399-side

«L’épanouissement professionnel vous aidera à atteindre le bonheur personnel. Il faut faire ce qu’on aime, et si on fait ce qu’on aime on atteint le bonheur, on devient heureux. Une fois que vous avez atteint votre bonheur, partagez-le, transmettez-le, aidez l’autre à s’en sortir dans les moments les plus douloureux de sa vie. Si on veut réussir, on doit se montrer généreux à son tour. L’aide et le partage guérissent la société, et grâce à une société saine, nous pourrons atteindre nos objectifs plus facilement. Pour réussir, soyez ouvert au monde, aux autres et surtout accepter l’échec qui demeure un facteur de réussite. Si vous faites le choix d’être heureux, vous réussirez à créer un impact positif dans la société. Décidez d’être content et fier et n’attendez pas que le bonheur vienne à vous.»

HALIM FAIDI,architecte et urbaniste  

IMG_0348-side«C’est très difficile de parler de soi, de sa réussite et de ses accomplissements. Au fil de mon parcours, j’ai compris que le succès n’était pas la réussite, mais simplement une de ses étapes. Si vous considérez votre succès comme une gloire, sachez que cette dernière n’est qu’une faible illusion guidée par votre ego. Si vous vous obstinez dans cet état vous n’avancerez pas et pire, vous perdrez votre niveau de réussite. Réussir veut dire aller au bout de vos rêves. C’est ce que vous accomplissez tous les jours, c’est cet effort que vous fournissez quotidiennement pour favoriser votre réussite. Essayez de comprendre que tout ce que vous ne partagez pas est perdu. Restez généreux, créez votre cercle de partage, c’est ainsi que vous éviterez de rater ce qui peut être à l’extérieur, garder l’esprit ouvert à toute connaissance est le secret de la réussite.»

LAMIA BOUDOUDOU,présidente du Ladies Business Club

«IMG_0369-sideJe suis partie d’un projet qui était né d’une simple idée que j’aurais pu garder pour moi-même. Grâce à ma volonté, je suis arrivée à concrétiser un concept relevant du virtuel. Aujourd’hui, c’est grâce à ce réseau des Ladies Business Club que j’ai pris confiance en moi et que je suis fière d’être ce que je suis. Je suis arrivée à réunir des femmes aussi différentes les unes des autres, mais toutes partagent un point commun : l’envie de réussir. Dans l’ensemble, peut importe le facteur qui a favorisé votre réussite, on ne réussit pas pour être riche, mais pour changer la vie de quelqu’un.»

SAFY BOUTELLA,compositeur, arrangeur, musicien et metteur en scène

IMG_0435-side«Je suis arrivé à un certain niveau parce que je n’ai jamais cherché à réussir, j’ai juste pensé à faire de belles choses et de mettre ma vie en mouvement constant. Un jour, mon père m’avait dit en aparté que si je ne crée rien, je ne suis rien, je passais mon temps alors à me découvrir, à chercher à accomplir des choses en restant toujours dans la musique. Avec le temps, j’ai découvert que j’avais des choses à raconter, je craignais l’échec, mais cela ne m’a pourtant pas arrêté. J’ai continué à faire de la musique avec une incroyable envie de réussir. Aujourd’hui, au lieu de dire que j’ai réussi, je préfère dire que j’ai fait ce que j’aimais, que je suis heureux de faire ce que je fais tous les jours tout en me demandant ce que je peux accomplir encore.»

YAZID AIT HAMADOUCHE,Un exemple de réussite inspirant

hq720-sideLe défunt animateur radio Yazid Aït Hamadouche était présent lors de cette première édition de The Brain Event. Un hommage a été rendu à ce grand homme qui, en dépit de son handicap, n’a jamais baissé les bras et a réussi à créer de belles choses. Yazid était cette lumière qui faisait croire aux jeunes : journalistes, artistes, animateurs que rien n’est impossible, que la réussite est à portée de main. Yazid a prouvé que le handicap n’était pas physique, mais plutôt moral.

 

 

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page