Développer son leadership avec Rafik Chala <br /> C’est d’abord un état d’esprit !

Développer son leadership avec Rafik Chala
C’est d’abord un état d’esprit !

Aujourd’hui, de plus en plus de jeunes entrepreneurs s’intéressent aux formations liées au développement du leadership. Mais qu’est-ce vraiment le leadership ? S’agit-il d’une capacité qui s’acquiert au fil du temps par la pratique ou bien une combinaison de compétences qui fait de vous un leader né.

PAR FARES MOUFFOK

Rafik Chala, entrepreneur et expert en business straté­gie, mais aussi formateur en leadership nous explique en quelques points ce qu’il faut faire pour booster son leadership et doper son charisme

LE LEADERSHIP OBJECTIF : OPTIMISATION DES RESSOURCES

Une entreprise est une entité économique à but lucra-tif, elle réalise des profits en créant et en délivrant de la valeur. Cette réalisation de profits exige d’elle une optimisation poussée de ses ressources. La ressource la plus créatrice de richesse pour une entreprise est natu­rellement l’Homme, le hic c’est que les hommes ne se donnent à fond que lorsqu’ils le veulent bien ! Et c’est là où le leadership entre en scène, car il constitue un levier important pour la motivation des équipes dans le but d’atteindre un objectif. Dwight Eisenhower, le 34e Président américain le définit comme suit : «C’est l’art de motiver quelqu’un à faire quelque chose que vous voulez voir fait, parce qu’il veut le faire».

LES COMPÉTENCES REQUISES POUR UN BON LEADER

«Il existe un vrai engouement de la part des entreprises pour les formations qui traitent du leadership. Les com­pétences qui font d’une personne un bon leader sont la question centrale à laquelle ce type de formations tente de répondre, car être un leader est une conséquence à une multitude de compétences. Il y a d’abord, ce qu’on appelle des softs skills, à l’instar de la connaissance de soi, la proactivité, avoir une vision de ce que l’on veut obtenir, ne pas hésiter à passer à l’action, mais aussi être doté de la capacité à influencer et à inspirer l’autre. Etre leader c’est aussi être capable de développer son intelligence émotionnelle et avoir la maîtrise sur son time management, etc. Il faudra ajouter à tout cela les compétences complémentaires et supports qu’on appelle hard skills en management, RH, psychologie du travail, gestion de projet, etc.»

IL FAUT PRENDRE CONSCIENCE

«Il ne faut pas oublier qu’un poste de manager est un poste de responsabilité ! Le Leadership c’est avant tout dans la tête ! C’est un état d’esprit, une prise de conscience et une habitude au quotidien. Le manager leader doit comprendre qu’il est au service de ses col­laborateurs, c’est-à-dire qu’il est le premier responsable de leurs résultats au travail, et que, avant de mettre en place les conditions matérielles nécessaires à la bonne exécution de leur mission, il va faloir garantir aussi les conditions psychologiques nécessaires à leur épanouis­sement.»

ETRE LEADER C’EST AUSSI ÊTRE CAPABLE DE DÉVELOPPER SON INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE ET AVOIR LA MAÎTRISE SUR SON TIME MANAGEMENT.

LE CONSEIL DE L’EXPERT
Pour réussir en tant que leader, il faut bien se mettre en tête qu’il faut être au service et à l’écoute de ses collaborateurs, veiller au maintien d’une bonne entente et l’instauration d’un climat de confiance, des facteurs clés qui nous permettent d’optimiser la productivité des employés.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page