STARTUPS ACTIVANT SUR INTERNET CONFRONTÉES À LA LENTEUR DE LA MISE EN PLACE DU PAIEMENT ÉLECTRONIQUE

STARTUPS ACTIVANT SUR INTERNET CONFRONTÉES À LA LENTEUR DE LA MISE EN PLACE DU PAIEMENT ÉLECTRONIQUE

L’Algérie représente une terre propice pour créer sa startup. Toutes les conditions sont réunies pour monter son affaire,
en revanche, il est difficile de trouver des fonds pour la développer et la faire croître. La majorité des startups sont
également confrontées à la lenteur du e-paiement, un système de paiement qui n’est pas fortement ancré dans notre
culture.
PAR NASSIMA BENSALE

HAKIM ROUINA, gérant de Siyaha DZ «Nous proposons un large catalogue de séjours»

Hakim Rouina

«L’entreprise “Touch in motion” est née suite à la rencontre de ses trois créateurs passionnés par les nouvelles technologies. L’application “Siayaha DZ” a vu le jour il y a maintenant deux dans et en est à sa troisième mise à jour. En effet, le marché du tourisme ou du voyage en général est en boom en Algérie, mais le voyageur se retrouve souvent à la recherche d’une agence pour organiser son voyage, selon ses attentes et ses moyens. Il y a peu de chance de trouver les meilleures offres dans son quartier, surtout qu’il existe plus de 2000 agences de voyage dans tout le pays. Afin de faciliter à l’utilisateur la recherche et l’organisation de son voyage, notre équipe a mis en place sa solution sous forme d’une application mobile disponible sur les différentes plateformes (Android/IOS). Le point fort de l’application, c’est de proposer un catalogue de séjours riche et diversifié. Ainsi, dès que le mobinaute ouvre l’application, des centaines d’offres s’affichent directement sur son écran. La solution offre la possibilité à cet utilisateur de filtrer les offres par plusieurs critères (destination, prix…). En plus des offres de voyage, l’application offre aussi la possibilité de trouver des hôtels, des billets d’avion et même des sorties d’un jour ou pour le week-end sur le territoire national.
Nous allons intégrer prochainement d’autres éléments liés au voyage (Assurance, carte visa…), afin de faciliter encore plus la vie des touristes locaux ou internationaux. L’application est distribuée gratuitement pour les utilisateurs, ce qui en fait un atout majeur pour simplifier sa distribution.
Nos sources de rentrée d’argent sont, d’abord, les abonnements annuels payés par les agences de voyages, hôtels, compagnies aériennes, afin de pouvoir diffuser leurs offres sur notre plateforme, le deuxième moyen étant les rentrées publicitaires (affichage, sponsoring des offres). En revanche, deux difficultés principales freinent le développement de notre activité et du business des nouvelles technologiques en général dans notre pays, premièrement, c’est l’absence ou la lenteur dans la mise en place du paiement électronique en Algérie et deuxièment, nous sommes confrontés au manque de maturité des entreprises algériennes privées et surtout publiques dans ce domaine d’activité.»

FAYÇAL CHAIB, directeur commercial de Nbatou.net «Notre but est de développer le tourisme local»

8M7A0087

«Nbatou est la première marque spécialisée dans l’hébergement chez l’habitant sur le web. Le service a été lancé en mars 2016, avec l’idée de l’utilisation des biens particuliers existants (des maisons), et de faire bénéficier les personnes qui veulent se déplacer partout en Algérie. Nbatou a été créé à l’origine, pour répondre à un besoin en Algérie qui est : Win nbatou ? (Où se loger ?). De là, il y a eu la naissance du service Nbatou, qui à travers ses solutions, donne accès à des hébergements sélectionnés en Algérie, et à moindre coût. Nous proposons un service en ligne, destiné au consommateur algérien, avec des facilités de paiement.
Les produits sont affichés en tant qu’annonce où les visiteurs peuvent avoir accès au service en un clic.
Tous les détails y sont mentionnés, tels les photos, la localisation, les équipements, le prix, les avis et autres… Le marché algérien a un faible taux d’accueil pour les touristes algériens et étrangers. Le renfoncer avec un service d’hébergement chez l’habitant pourra le faire agrandir d’une façon considérable. La marque Nbatou a pour but de développer le tourisme local, il y a eu le lancement
d’un service d’hébergement pour les particuliers en mars 2016, qui englobe à ce jour 25 wilayas, dont 7 dans le grand Sud. Et par la suite, développer d’autres services dans le secteur, ainsi que des services destinés aux professionnels. Toutefois, nous sommes confrontés au problème de l’écosystème qui s’adapte petit à petit aux nouvelles technologies comme la nôtre, nous essayons, à travers notre économie, qui est l’économie de partage et de faciliter la diffusion de l’information et par la suite donner accès aux Algériens à nos services.»

WALID BENBLIDIA, gérant de Freehali.com «Nous souhaiterions lancer le e-paiement sur notre plateforme»

8M7A9712

«L’entreprise SARL Freehali a été créée par trois jeunes informaticiens, optimistes et passionnés. Notre axe d’expertise vise les services digitaux, devenus indispensables pour toute entreprise souhaitant survivre et prospérer dans le monde du business actuel. Notre principal service consiste en la mise en relation entre des entreprises ayant des besoins spécifiques, avec des free-lance
algériens qualifiés pour répondre à leurs besoins. Le tout via la plateforme www.freehali.com. Que ce soit pour le développement d’un site web, pour la conception d’un logo, pour l’animation d’une page Facebook, ou pour tout autre besoin, plus de 1500 offres de services différentes sont disponibles, et pour tous les budgets. Les entreprises pourront ainsi poster leurs besoins sur la plateforme, et recevoir des offres variées des free-lance. Nous nous distinguons par une nouvelle façon de procurer du service. Nous permettons à nos clients d’être au coeur du développement de leurs projets. Ils pourront ainsi prendre contact directement avec les développeurs, les infographes, les marketeurs, et les autres professionnels du métier, pour ainsi avoir un résultat très fidèle à leurs attentes, et avec des prix très concurrentiels (freelancing). Nous n’avons pas pu pour l’instant trouver une banque avec une offre adéquate pour le lancement du e-paiement sur notre plateforme. La seconde difficulté à laquelle nous sommes confrontés est la non-régulation du statut du freelance en Algérie, qui est déjà très répandu, et qui mérite toute l’attention des pouvoirs publics.»

ABDESSABOUR BENEZGANE, gérant de SihhaTech.com «Notre annuaire de médecins est mis à jour continuellement»

Abdessabour BENZEGANE

«La société Afind (Algerian Foundation for Innovation &Development) via son projet “SihhaTech” est une start-up dans le domaine du e-santé qui a pour but de développer et dispenser un service santé de qualité pour le public en Algérie et ce, en utilisant les nouvelles technologies. SihhaTech, lauréate du programme TStart (Compétition de meilleur business-plan) est une plateforme numérique mettant en contact direct le patient avec les médecins et les pharmaciens a été créée dans le but d’offrir une bonne prise en charge au malade et lui faciliter la tâche. Cette plateforme web, lancée récemment fonctionne sur la base d’un annuaire des médecins mis à jour continuellement. Elle permet au patient de consulter le site, faire une recherche et même prendre un rendez-vous avec le médecin de son choix. Cette plateforme permettra également aux citoyens de trouver toutes les informations concernant tous les médecins inscrits, y compris les photos de leurs cabinets ainsi que les appareils utilisés, et ce à la faveur de la mise en service d’un code spécial pour chaque médecin. Ce système d’archivage de patients, qui peut servir aux médecins, sera mis
en place prochainement. Nous envisageons également à mettre en contact direct les patients et les officines, avec l’adoption de
l’ordonnance numérique. Aussi, nous pensons à informatiser les ordonnances et faciliter la tâche aux patients et aux médecins. Ce
système sera doté d’une liste des pharmacies conventionnées avec la Cnas et la Casnos. En sortantde chez le médecin, le patient  pourra consulter notre application mobile pour localiser la pharmacie là où tous les médicaments inscrits sont disponibles et, il s’évitera ainsi de faire le tour des pharmaciens. Actuellement, environ 600 médecins installés dans cinq wilayas du centre sont inscrits dans la plateforme SihhaTech qui contient dans sa base de données plus de 15 000 médecins. Toutefois, comme
chaque startup, nous rencontrons des entraves qui freinent notre développement à savoir le manque de financement pour
passer au niveau supérieur. La culture de prise de rendez-vous en ligne par les patients est presque inexistante. Nous rencontrons
également des difficultés à accéder à la base de données des pharmaciens.»

DR WALID NOUI, general manager de la SARL Impilo Med «Nous proposons un système de perfusion intelligent»

37368525_10209858218531208_2229332667961180160_n

«Impilo Med est une startup récemment fondée par Walid Noui, médecin pédiatre et Nazim Ouadahi, ingénieur en instrumentation électronique. Impilo Med a pour mission d’améliorer la qualité des soins médicaux en Algérie dans un premier temps et d’exporter son expertise et sa technologie dans un second temps. Notre activité principale réside dans le développement de dispositifs médicaux destinés aux institutions à budget limité, grâce à l’implémentation de solutions technologiques simples et ingénieuses, réduisant le coût de ses dispositifs. Impilo Med développe actuellement son premier produit nommé SMD (Smart Modular Device), dont une partie est brevetée auprès de l’INAPI et ayant pour titre : “Dispositif automatisé pour la régulation de débit de perfusion”. A la version actuelle du prototype, ce dispositif se positionne dans le marché des pompes à perfusion, en offrant les avantages d’être compétitif en termes de tarifs, équivalent en performances et taux d’erreurs. Il fonctionne sans aucun consommable spécifique, contrairement à ses actuels concurrents, permettant aux institutions de réaliser de larges économies. Il est aussi utilisable en transfusion sanguine (ce qui n’est pas permis avec les machines concurrentes).
Nous projetons d’être leaders dans le développement d’appareillages médicaux performant et peu onéreux pouvant être dotés des dernières technologies IOT (Internet of things). Nous ciblons les institutions hospitalières, le marché d’hospitalisation à domicile, la
santé militaire, le transport médicalisé et le domaine vétérinaire. Nous offrons également des solutions pour la création de réseaux et de systèmes d’informations destinés aux structures hospitalières comprenant hôpitaux, cliniques, établissements de santé de proximité, mais aussi la Protection civile et le Samu. Actuellement, nous sommes à l’étape dite early stage pour une startup, nous cherchons ainsi des investissements pour lancer notre premier produit. L’innovation est une culture émergente de la volonté personnelle de l’individu qui doit baigner dans un éco système créé par une volonté politique et une vision d’Etat. La volonté personnelle est existante, par contre l’absence d’un éco système fait ralentir la cadence et la vitesse par lesquelles doit avancer une startup.»

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page