Un besoin important de marketing et de communication de la part des Banques

Un besoin important de marketing et de communication de la part des Banques

UN APPORT POUR LA MOBILISATION DES ÉPARGNES THÉSAURISÉES
Il est vrai que ce type de finance peutêtr e d’un grand apport pour la mobilisation des épargnes thésaurisées et des transactions s’opérant en dehors des circuits bancaires, mais il a ses exigences.
Deux tendances semblent se dégager des différentes interventions : la première plaide en faveur d’une disposition légale spécifique et d’un traitement fiscal et comptable singulier des produits islamiques. La seconde, qui semble emporter la conviction des autorités, est celle qui consiste à adapter par règlement de la Banque d’Algérie certaines dispositions légales sans envisager de dispositions légales spécifiques. Dans tous les cas, les débats publics ou spécialisés font ressortir un élément évident. Il y a un besoin important de marketing et de communication de la part des banques pour que la finance islamique devienne réellement un canal complémentaire de bancarisation de l’économie.

EN CHIFFRE
500
Institutions financières à travers le monde entre banques, fonds islamiques, sociétés de micro finance islamique, de Takafoul et autres sociétés.
2 TRILLIONS DE DOLLARS
d’actifs des établissements concernés
6000 MILLIARDS DE DOLLARS
est le montant de l’épargne disponible dans les pays du Golfe et en Asie du Sud-est.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page