OPPORTUNITÉS PROFESSIONNELLES 2018 LES MÉTIERS À HAUT POTENTIEL

OPPORTUNITÉS PROFESSIONNELLES 2018 LES MÉTIERS À HAUT POTENTIEL

Plus le marché de l’économie évolue, plus les métiers y référant se transforment, voire mutent ! En cette ère de digitalisation et de marketing en ligne, l’on pourrait facilement parler de transformation de certains métiers qui se déracinent du terrain pour aller se nicher derrière des écrans et des réseaux.
Par Racim Tamrabet

marketing

Quels sont ces nouveaux métiers ?
Selon les revues et sites spécialisés en marketing et en communication, il s’agit principalement de cinq nouveaux métiers, à savoir : Responsable stratégie mobile, data scientist, social media manager, digital analyst ou chief data officer et enfin, UX- UIManager /designer.
Vous l’avez compris, il s’agit de métiers de stratégie et de gestion d’images de marque en ligne pour la réalisation d’objectifs opérationnels sur le marché de l’économie et de la consommation. Pour le métier de Responsable stratégie mobile et, selon une étude du site Jumia, le leader du e-commerce en Afrique, datant d’avril 2017, il y aurait 18 millions mobinautes algériens sur une population de 40,72 millions d’habitants.
Soit presque le tiers de la population utilisent Internet via les smartphones et tablettes. Ce qui permet à ce travail de trouver toute sa place. Les missions :
travailler, de concert, avec les développeurs d’applications et les designers pour créer des contenus performants et orchestrer des stratégies de communication marketing spécifiques aux technologies mobiles.
Les profils demandés, il s’agit des mêmes études que pour devenir responsable marketing (diplômes universitaires, écoles de
commerce ou de communication), avec une spécialité digitale, de préférence axée sur le mobile.
Avec le développement du numérique et la montée en puissance du «bigdata» ou littéralement «grosses données internet», l’enjeu est désormais l’organisation, la synthèse et la traduction des informations recueillies. Dans ce contexte, le data miner (fouilleur de données) et l’analyst data (analyste de données) sont promis à un bel avenir. Leurs missions : élaborer des logiques de modélisation
financière. Vous devez mettre en place des algorithmes pour collecter les données, les analyser, afin de prévoir et d’optimiser la
stratégie de l’entreprise. Bref, créer des modèles d’anticipation prédictive.
Quant au profil demandé, il existe encore très peu de formations dédiées à ce métier chez nous ou en Europe. Mais certains diplômés sont à privilégier comme ceux issus des écoles d’ingénieurs (informatique, marketing) ou spécialisées (statistiques), écoles
de commerce, de gestion et marketing. Pour le métier de social media manager, parmi les 3,715 milliards d’internautes dans le monde, on compte en 2,206 milliards qui utilisent les réseaux sociaux chaque mois. Et parmi eux 1,925 milliard sont actifs sur
mobile (Algérie compris). Il ne s’agit plus d’un simple effet de mode : les entreprises doivent intégrer le social media à leur stratégie !
Sa mission est de coacher une équipe de community managers, leur souffler la ligne éditoriale à adopter en fonction de chaque support, bâtir un véritable discours de marque et créer de l’interactivité avec le public ciblé, afin d’apporter de la visibilité et de la pérennité à vos actions.
Pour le profil demandé, diplômé universitaire en communication, marketing, ressources humaines (master), Institut d’études politiques (IEP), écoles spécialisées dans le commerce ou la communication. Une expérience en tant que community manager est nécessaire. Quant au métier de digital analyst ou chief data officer, c’est un job à la croisée de deux savoir-faire : analyser les
données pour piloter les actions à entreprendre. Dans le jargon on parle de mix data marketing.
Entre autres missions, la mise en place d’une stratégie de gouvernance des données, pour accompagner les entreprises dans leur stratégie numérique.
Pour assurer ce métie, il faut que vous soyez diplômé des écoles d’ingénieur, de commerce, de marketing, de management ou de statistiques et que vous ayez des connaissances et/ou de l’expérience dans le digital.
Dans l’idéal, il est préférable d’avoir un master spécialisé dans le data mining and knowledge management, le multimedia and data management ou le Big data gestion et analyses des données massives. Ainsi, il y a des formations orientées disponibles depuis peu dans les universités françaises spécialisées. UxUi manager ou designer est une spécialité si compliquée et difficile à retenir pour un métier assez simple et intelligent. Le UxUi manager ou designer est le responsable de l’expérience utilisateur ou le designer d’interface. Son rôle est de rendre un site ou une application plus agréable et intuitive pour l’utilisateur. A la différence d’autres médias, le marketing sur internet se doit d’être ciblé et segmenté.
Ces nouveaux métiers visent à créer des interfaces ergonomiques, prometteuses pour la relation client (une navigation personnelle, intuitive et interactive), et permettent un recueil des données. Pour le profil demandé, c’est un mélange entre les profils précédents.

Mais où les exercer en Algérie ?
Agence web/communication, cabinet de conseil, régie médias et publicité, cabinet de conseil en stratégie marketing et en communication, site de e-commerce.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page