DISPOSITIF ANSEJ 400 DEMANDES DE RÉÉCHELONNEMENT DE DETTES

DISPOSITIF ANSEJ 400 DEMANDES DE RÉÉCHELONNEMENT DE DETTES

Quelque 400 promoteurs
de projets relevant de
l’Agence nationale de
soutien à l’emploi de
jeunes (ANSEJ) ont
introduit, depuis septembre
2017, des demandes
de rééchelonnement de
leurs dettes. Il s’agit
selon, Samira Djaider, DG
de l’Ansej, «de projets
ayant bénéficié de crédits
avant mars 2011 et qui
n’avaient pas les mêmes
avantages que ceux
octroyés actuellement».
Elle a rappelé à ce propos
sur les ondes de la radio
nationale, qu’avant 2011,
le jeune promoteur était
dans l’obligation de
rembourser son crédit
contracté auprès des
banques, après une année
seulement d’exploitation
de son projet, alors
qu’aujourd’hui, la loi lui
octroie 3 ans de différé
pour le faire.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page