Des smartphones Wiko assemblés en Algérie 1 million de téléphones par an

Des smartphones Wiko assemblés en Algérie 1 million de téléphones par an

Une autre usine de montage de smartphones vient d’enrichir le champ industriel. Après LG et Samsung, c’est au tour du fabricant français Wiko de mettre en place une unité de montage de téléphones portables, une première en Afrique.

Nassima Bensalem

Pour ce faire, Wiko s’est associé avec un partenaire algérien, à savoir Sacomi Electronics après avoir remporté l’appel d’offres lancé par le fabricant français. L’unité de montage est installée dans la zone industrielle d’El Achour. Elle rentrera en activité ce mois de mars avec une capacité de fabrication de 1 million de smartphones annuellement. Mais deux modèles ont déjà été réalisés dans ladite usine. Il faut savoir aussi que  plus de 20 points de collecte ont été aménagés au mois de février dernier, à travers le territoire national, afin d’offrir aux utilisateurs un service après-vente optimal. La société a également prévu d’ouvrir d’autres espaces.

Cette nouvelle infrastructure permettra à Wiko de créer plus de 100 emplois directs, avec pour objectif :  doubler ce nombre d’ici 6 à 8 mois, en plus de 200 autres emplois indirects qui seront créés au sein de l’écosystème de l’usine.

L’annonce de l’installation de l’usine a été faite en grande pompe, lors d’une réception organisée au niveau de la résidence du consul de France à Alger. A cette occasion, le directeur régional de Wiko pour l’Afrique du Nord et le Moyen Orient, Didier Carmeille avait déclaré, lors d’un point de presse, que «le choix de l’Algérie n’est pas fortuit, c’est un marché prometteur». Avec ce projet d’assemblage, la marque française ambitionne de figurer en 2018, dans le Top 3 des meilleures ventes de smartphones en Algérie.

De son côté, M.Thiba Ahmed Meliani, patron de Sacomi Electronics avait souligné qu’il s’agit «d’un projet très prometteur pour nous, mais aussi pour l’Algérie, car il nous permettra de créer plusieurs centaines de postes d’emploi, diversifier notre économie et assurer un transfert technologique».

L’occasion était aussi de présenter la nouvelle gamme de smartphones assemblée en Algérie. A ce propos, M. Carmeille avait précisé que «notre mission est d’être la marque Game Changer», celle qui casse les codes en laissant place à la créativité et aux spécificités des marchés où nous opérons».

Au total, dix téléphones seront commercialisés en Algérie par Sacomi à des prix compétitifs. Trois smartphones sont des terminaux 3G, alors que le reste sont des terminaux 4G. Il s’agit des Lenny, Kenny, Lenny 4Plus, Robby2, Sunny2, Sunny2 Plus, View et View XL.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page