CHAWKI ATIA, ARCHITECTE -DESIGNER UNE VISION, DES DIMENSIONS ET MILLE ET UN PAPILLONS

CHAWKI ATIA, ARCHITECTE -DESIGNER UNE VISION, DES DIMENSIONS ET MILLE ET UN PAPILLONS

C’est entre forme, matière et papillons noirs que se situe l’art du designer Chawki Atia. Un artiste touche-à-tout, dont les créations et les installations surpassent toutes les barrières de l’art. Même celles du réel.
Par Racim Tamrabet

Son Studio, ou plutôt atelier, à Chéraga, au centre commercial El Quods, est en perpétuel bouillonnement créatif. Entre traits droits et formes géométriques de ses travaux d’architecte et matériaux, matières et objets de son doublant designer, Chawki se découvre. Il dessine, il coupe et découpe, colle et colorie, monte et assemble...
Bref, il s’exprime ! Sa signature artistique, ce sont les papillons noirs, représentatifs des âmes errantes et de cette nostalgie si fragile et volatile entre les vivants et les morts. Ces papillons, Chawki en a fait une signature artistique, une identité pour ses ouvres. Une symbolique le différenciant de ses
acolytes. Ils sont là, en noir, parfois en couleur, tantôt enlaçant ses créations, tantôt les élevant, nous donnant une impression d’absence de relativité, une sensation de voltige, comme pour la guitare brûlée ‘’Renaissance’’ ou encore la vulgaire chaise de parking ‘’L’envol’’. Pour mettre sur pied ce
travail d’exception, premier en son genre en Algérie, le créatifmultiplie tant les techniques que les matériaux : papier, tissu, pierre, bois, plumes naturelles et objets anciens, tels que les disques vinyle dont il fait de fameuses horloges.
Encore plus ambitieux et plus créatif, le jeune designer travaille sur une collection de mobiliers de maison et de jardin, faite à partir de matériaux de récupération: bois, tonneaux,etc. De nouvelles installations qu’il projette de porter au-delà des frontières de l’Algérie.
A ce jour, Chawki Atia a pris part à deux expositions collectives organisées à Alger, et a décliné ses propres créations, inspirées principalement de son imaginaire ou sa vision du passage de la vie à la mort. De l’Au-delà. De l’autre...

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page