SE SOIGNER SOI-MÊME C’EST POSSIBLE !

SE SOIGNER SOI-MÊME C’EST POSSIBLE !

Et si face aux maladies du quotidien, notre corps avait des ressources propres qu’il suffisait d’activer ? Pour se soulager sans avoir à se ruer sur l’armoire à pharmacie, quelques gestes simples peuvent réveiller nos capacités d’auto-guérison.
Par Sarra Safar Bati

Plusieurs manoeuvres pour stopper le hoquet

Le hoquet est dû à une contraction involontaire
et spasmodique du diaphragme associé à une
fermeture de la glotte, dont les causes ne sont pas
bien clarifiées. Souvent bénin, le hoquet est très
gênant quand il tarde à partir. Différentes techniques
peuvent le stopper, et certaines personnes en sont
plus sensibles par rapport à d’autres. Parmi ces
techniques, on cite : boire un grand verre d’eau
d’une seule traite, se boucher le nez et bloquer sa
respiration un petit moment, ou bomber la poitrine
le plus possible et rapprocher les omoplates en
reculant les épaules en arrière pendant 10 sec.

Des points de pression pour se déboucher le nez

Le rhume fait partie des pathologies bénignes, mais
qui mène la vie dure. Deux gestes peuvent aider
à déboucher le nez et réduire l’écoulement nasal.
Le premier consiste à appuyer fermement pendant
30 sec. avec le pouce entre les deux sourcilles et,
en même temps, appliquer la langue sur le haut
du palais. Ce geste stimule les nerfs sympathiques
spécifiques qui provoquent en réaction une
vasoconstriction nasale et décongestionnent
temporairement le nez. Le second exercice est fondé
sur la stimulation d’un point de médecine chinoise :
ouvrir la main droite en tenant le pouce à angle
droit de l’index et, avec le pouce gauche, appuyer
fermement entre la base de l’os du pouce et celle de
l’index, juste sous le tendon du dos de la main.

Contre la constipation : changer de position

La constipation concerne 10 à 30% de la population
adulte. Alors au lieu de se jeter sur les laxatifs,
commencez par essayer cette méthode : relever
les genoux à l’aide d’un tabouret de 20 à 30 cm
de haut placé devant des toilettes. Cela permet de
diminuer la pliure rectale provoquée par la position
assise, qui n’est pas physiologique pour évacuer
les selles. Elle limite aussi les hémorroïdes, dont
souffrent souvent les personnes constipées. Autre
geste efficace, l’automassage du ventre : en position
assise de préférence, effectuez un large mouvement
en partant de la droite du nombril, en remontant
sous les côtes et en redescendant en bas à gauche
vers le rectum. Ainsi, en massant dans le sens des
aiguilles d’une montre avec vos deux mains l’une sur
l’autre, vous suivez le trajet du côlon et facilitez le
déplacement des matières.

Solution contre la crampe du mollet

Une crampe peut surgir n’importe où et n’importe
quand ! Que ce soit au repos ou en pleine activité,
ces contractions musculaires se produisent plus
dans les orteils et les mollets. Les causes ne sont
pas déterminées, mais elles augmentent avec
l’âge, pendant une grossesse, lors d’un effort
physique intense et pendant un régime alimentaire
déséquilibré. Premier geste simple : tendre la jambe
et tirer ses doigts de pieds en direction du tibia et
cela pendant une minute. Si, toutefois, la crampe
ne passe pas, il s’agit d’une contracture musculaire.

Dans ce cas, faites chauffer un peu d’huile dans
la pomme des mains et masser pour dénouer les
points de tension.

Détendre ses trapèzes avec ses pouces

Après des heures devant son écran, les trapèzes
sont souvent tendus. Pour y remédier : posez les
coudes sur votre bureau et faites du stop avec
vos deux pouces. En même temps, rentrez votre
menton vers la poitrine. Gardez cette position pour
appliquer vos pouces sur le haut du muscle du
trapèze. Puis poussez-les vers l’arrière et le haut
pour étirer le trapèze. Si cela fait mal, c’est que le
geste est mal pratiqué.

Étirer ses lombaires contre le mal de dos

Pour ceux qui ont souvent mal en bas du dos, il s’agit
d’étirer ses muscles para vertébraux lombaires !
Allongé sur le dos, pliez vos jambes, attrapez vos
deux genoux et ramenez-les vers le thorax. Le bas
du dos doit rester bien à plat au contact du sol.
Maintenez cette position une minute en respirant
calmement et plaquant le bas du dos au sol.

Remerciements au Dr Missaoudi Hilal
Tél : 0772 908 873
Email : Hilama2008@yahoo.fr

L’avis du psychanalyste

La plus grande force du corps humain est sa capacité d’autoguérison.
Cette force n’est pas indépendante de notre système de croyances. Tout commence par une croyance. La totalité de notre corps se reconstitue lui-même en moins de 2 ans et 98% en mois de 365 jours. Chaque cellule de notre corps finit par mourir et est remplacée par une nouvelle cellule. Chaque jour est, donc, une opportunité pour le corps de se reconstruire.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page