GHANI EL DJAZAIRI CHANTEUR Un passionné de la musique depuis l’enfance

GHANI EL DJAZAIRI CHANTEUR Un passionné de la musique depuis l’enfance

Sa passion pour la chanson a commencé depuis son jeune âge , il se’ st perfectionné au fil des ans, en assistant aux céérmonies de mariages aux côtés de l’orchestre Ababsa. Ghani El Djazairi a réalisé pas moins de 7 albums lors de son parcours musical.
Entretien réalisé par Nassima Bensalem

Parlez-nous succinctement de votre début de carrière dans le monde de la musique et de la chanson ?

J’ai aimé la chanson depuis mon jeune âge. Enfant, j’ai
fait mes débuts dans des chorales avant de commencer
à assister aux cérémonies de mariage avec l’orchestre
Ababsa. Ce qui m’a permis donc de beaucoup apprendre
avec Naima, Fella et leur mère, Khalti Zohra.

Est-ce que vous vous êtes inspiré de certains chanteurs ?

Oui, chaque chanteur a des préférences pour des
chanteurs qui deviennent ses idoles. Pour ma part, je
suis un fan de Samy El Djazairi, El Hachemi Guerouabi,
Seloua et Nadia Benyoucef.

La majorité de vos chansons sont des reprises, parlez-nous-en …

Effectivement, la majorité des chansons que j’interprète,
sont des reprises. Pour le type de musique algérois, j’ai
repris Samy El Djazairi, El Ghazi et j’ai fait un cocktail
de chansons d’El Hachemi Gherouabi et Boudjemaâ El
Ankis. Pour la musique kabyle, j’ai réalisé des reprises de Na Chérifa, Nouara et bien sûr, certaines chansons
puisées de notre patrimoine. Je note à ce propos que
notre patrimoine est très riche et est originaire du grand
Maghreb, notamment le Maroc et la Tunisie

Quand avez-vous sorti votre premier album ? Et combien de produits avez-vous mis dans le bac ?

Mon premier album a vu le jour en 2005 et durant mon
parcours musical, j’ai réussi à commercialiser 7 albums,
tous des reprises. Et je viens récemment, de sortir un
album, il s’agit d’une compilation de chansons algéroises
et kabyles. Dans mes albums, on trouve toujours un
mélange de deux genres de musique.

Êtes-vous pour ou contre l’idée de donner un autre souffle à notre patrimoine ?

Nombreux sont les chanteurs qui refusent de faire
revivre les chansons issues de notre patrimoine,
mais moi, personnellement, je suis pour. Nous avons
un énorme patrimoine qu’il faut valoriser et le faire
connaitre aux générations futures, c’est notre devoir
en tant qu’artistes. Et sachez que ce n’est pas évident
de faire des reprises, le public peut ne pas en être fan,
mais je dois avouer que cela m’a permis de connaitre le
succès dans ma carrière.

Interprétez-vous tous les styles de musique ?

J’interprète le chaoui, le kabyle, l’algérois et le marocain,
et je peux vous dire que je suis à l’aise avec tous
ces genres de musique. J’anime les fêtes de mariage
depuis le début de ma carrière, et cela m’a permis de
m’imprégner et de chanter sans difficulté aucune ces
genres musicaux.

Êtes-vous sollicité pour participer à des manifestations de grande envergure, en Algérie ou à l’étranger ?

Oui, mais ce n’est pas très courant. Souvent, on voit
les mêmes artistes qui sont invités à participer à des
manifestations grandioses, notamment les festivals.
Je profite de cette occasion d’ailleurs, pour lancer un
appel aux autorités concernées pour qu’elles donnent
la chance à l’ensemble des artistes. Pendant l’été 2017,
j’ai animé des fêtes dans 14 villes de l’ouest du pays.
J’ai aussi rendu hommage à El Hachemi Gherouabi,
à travers une manifestation organisée à Paris, puis à
Barcelone.

Participez-vous à des manifestations caritatives ?

Un vrai artiste doit répondre présent et participer à des
manifestations caritatives, afin de redonner le sourire et
l’espoir aux personnes démunies. Cela dit, je réponds
favorablement à toutes invitations dans ce sens, c’est un
honneur pour moi de participer à ce genre de rendezvous.

Avez-vous des projets en cours de réalisation ?

Je suis en train de réaliser deux vidéos clips pour mon
nouvel album. Je prépare également un nouvel opus de
chansons reprises, comme à l’accoutumée, mais pour la
première fois, mon public aura le droit de découvrir deux
nouvelles chansons que j’ai moi-même écrites.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page