CRÉDITS ACCORDÉS POUR L’INVESTISSEMENT: UNE HAUSSE DE 7% EN 6 MOIS

CRÉDITS ACCORDÉS POUR L’INVESTISSEMENT: UNE HAUSSE DE 7% EN 6 MOIS

Les différents instruments mis en place par l’État pour le financement
de l’économie nationale ont connu une hausse de l’ordre de 7% durant
les six premiers mois de l’année en cours. En dépit de la crise financière
que traverse le pays, les banques nationales continuent de financer
des projets liés à l’investissement national sous forme de crédit, leasing
et capital d’investissement. Le président de l’Abef (l’Association des
banques et établissements financiers), Boualem Djebbar a, dans une
déclaration faite l’APS, expliqué que «malgré la persistance du choc
financier externe induisant une contraction des liquidités, les banques
continuent à mobiliser des crédits pour le financement de l’économie
en général, et l’investissement productif privé et public, en particulier,
ainsi que les dispositifs aidés». Il a également souligné dans le même
contexte que «les crédits d’investissement représentent 75% des
crédits accordés à l’économie».

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page