Florian K. Walther, Directeur Général du Sheraton Annaba hotel   « J’aimerais que les Bônois s’approprient leur hôtel »

Florian K. Walther, Directeur Général du Sheraton Annaba hotel « J’aimerais que les Bônois s’approprient leur hôtel »

Florian WALTHER est un véritable globe-trotteur. A 43 ans, le Directeur Général du Sheraton Annaba hotel cumule une expérience de 27 ans dans le métier de l’hôtellerie. Il débute sa carrière dans son pays d’origine, l’Autriche, puis va commencer un long périple. Allemagne, Nigéria, Gabon, Chine avant d’atterrir aujourd’hui en Algérie. Une brillante carrière qu’il a construite en occupant différents postes. Il a gravit les échelons pour être aujourd’hui un leader reconnu dans la profession pour ses performances managériales.  Son équipe fait d’ailleurs, sa fierté. Une équipe que vous découvrirez à la fin de cette interview accordée à Dziri Magazine.

 

 

 

 

Dziri Magazine : Vous avez sillonné le monde: Europe, Asie et Afrique. Comment vous êtes-vous dirigé vers l'Algérie?

Florian WALTHER : Un grand chanteur en Autriche a écrit “Je suis de l’Autriche”, ses paroles me touchent énormément et surtout après mes multiples voyages dans le monde et avoir vécu hors de mon pays. Juste après mon expérience en Chine, j’avais besoin de rester un moment dans mon pays et consacrer un peu de temps pour moi, juste quelques semaines. Cependant, un de mes mentors m’a informé de l’incroyable projet d’un hôtel 5étoiles en Algérie. Une structure avec une architecture et un design exceptionnels. Il avait fait l’ouverture du Sheraton Club des Pins, et depuis, il est fasciné par l’Algérie et son peuple. Il m’a parlé avec beaucoup d’émotion et de passion de l’Algérie. J’ai commencé à écouter et c’est devenu de plus en plus intéressant. Nous avons vu le plan de l’hôtel et j’ai presque été engagé avec le projet immédiatement. J’avoue que j’étais un peu réducteur car je ne connaissais pas l’Algérie. Quand je suis arrivé, j’ai compris ce que Mr Gassauer voulait dire. Au lieu de vous raconter toute mes expériences, permettez-moi de vous répondre à la question que tout le monde me pose souvent : comment je me sens en Algérie ? La réponse est simple : je me sens bien. Depuis que je suis ici, je n’ai jamais eu une mauvaise expérience. Que des bonnes impressions. Spécialement mon accueil à Annaba. C’était mémorable. La première personne qui m’a accueilli en Algérie et surtout à Annaba était le policier à l’aéroport avec un grand sourire sur le visage. Cette plaisante expérience continue. Aussi, j’apprécie le fait que les habitants de Annaba insistent sur l’appellation « Bônois » en se référant à Bôna, l’ancien nom de Annaba. J’aime les traditions et les gens qui sont fiers de leurs origines ! C’est pour cette raison que nous avons donné le nom de BONA à notre salle des banquets. Nous sommes un hôtel moderne mais aussi, nous valorisons les traditions et l’histoire riche de l’Algérie mais spécialement, Annaba qui a une très grande histoire, dont ses habitants ont raison d’être fières.

Quel est votre plan de développement pour le Sheraton Annaba? Quels objectifs?

Les objectifs sont la recherche constante du meilleur service et la renommée. Nous souhaitons que l’hôtel soit le meilleur en Algérie et qu’il soit connu à l’étranger aussi. Un jour, je veux atterrir à l’aéroport de Annaba et entendre un passager demander – où se trouve le Sheraton Annaba Hotel ? – et que quelqu’un lui réponde, que ce soit une personne locale ou l’officier de police, NOTRE Sheraton se trouve au centre-ville… j’aimerais que les habitants de Annaba s’approprient cet établissement. Qu’ils parlent de l’hôtel comme s’il était le leur. Si cela arrive un jour, mon objectif et mon rêve auront été réalisés.

Vous avez tenu à présenter votre équipe. Pourquoi?

C’est très simple. C’est mon équipe qui me rend fort. Sans votre équipe, vous n’êtes rien. Cela paraît flatteur pour mon équipe, mais c’est la vérité ! Vous pouvez demander à n’importe quel leader au monde, sans une bonne équipe, vous n’avez aucune chance de gagner, et mon équipe n’est pas juste bonne, elle est fantastique ! Y compris sur le plan humain. L’une des expériences les plus fortes en émotion a été la naissance de mon fils en mars 2017. Il est né en Autriche mais il est venu directement après un mois en Algérie. Cela veut dire qu’il a passé plus de temps en Algérie qu’en Autriche. Nous habitons à l’hôtel et je suis heureux de dire que 300 anges gardiens se trouvent autours de lui et le protègent. Il s’agit de mon équipe. Mais laissez-les partager leurs histoires eux-mêmes. J’ai juste à dire que je suis réellement fier de mes Ladies & Gentlemen. Ils sont le cœur de l’hôtel !

Moins d'un an après l'ouverture de l'hôtel, quel est votre premier bilan? 

Premier bilan…Cette question est un peu difficile. Du côté des affaires, je dirais que je m’attendais à des résultats meilleurs, pour être honnête et franc. Obtenir de bons résultats financiers, c’est ce qui fait ma réputation dans la profession ! En termes de développement, nous sommes dans le bon chemin. En terme de développement positif, nous sommes aussi bien. Nous pouvons voir que la période de préouverture de 3 mois était un peu courte. Nous n’avons pas eu toute la diligence sur le marché, pas trop de connaissances et nous ne savions pas à quoi nous attendre. Cependant, comme j’ai disais, nous sommes sur le bon chemin et je vois un futur brillant pour l’hôtel. Là encore je reviens à parler de la ville de Annaba, parce que je crois personnellement que l’hôtel peut avoir du succès seulement si la communauté locale le soutient. Nous sommes en train de travailler sur beaucoup d’évènements pour la ville et je suis certain que nous aurons du succès durant les prochains mois.

En tant que professionnel du tourisme, comment jugez-vous le potentiel algérien dans ce secteur?

C’est une question très vaste. Permettez-moi de commencer par évoquer les nombreux projets de développement, mis en route par notre compagnie propriétaire, la Société d’Investissement Hôtelière, ainsi que notre compagnie de management, Marriott International, qui sont en train de faire beaucoup sur le marché algérien. Nous gérons actuellement 7 hôtels en Algérie. Deux nouvelles marques arriveront bientôt et d’autres sont en cours de prospection. Aussi, beaucoup d’autres compagnies sont intéressées par l’Algérie. Toutes ses compagnies ont un seul objectif commun : avoir du succès ! Pour avoir du succès, il faut être au bon moment et au bon endroit. Cela dit, je suis dans le bon endroit et au bon moment et je crois en l’Algérie comme destination touristique. Il y a d’énorme potentiel en Algérie. Le pays est tellement varié et a de multiples possibilités. Cela offre des opportunités illimitées. Il faut juste les exploiter et les utiliser. Je sais que le secteur du tourisme est en croissance. Cependant, il reste très loin encore d’atteindre son potentiel. Beaucoup de choses manquent encore, néanmoins, notre présence en tant que professionnels étranger ainsi que l’expertise des professionnels locaux feront que ce secteur va se développer. Le tourisme en Algérie est un secteur que nous devons construire. Ça ne vient pas du jour au lendemain. Ça nécessite un engagement et des incitations de toutes les parties concernées. Aussi, ça nécessite de l’expérience et cela est en cours. Permettez-moi de vous donner l’exemple du développement des écoles de l’hôtellerie. On sent qu’actuellement, beaucoup d’efforts sont fournis pour développer les talents. Il y a trois semaines, j’étais invité à Alger pour assister à la graduation de la première promotion de ESHRA, école hôtelière de Ain El Benian. C’était exceptionnel. Je ne parle pas seulement de l’investissement sur cette école. Je parle aussi du partenariat avec une école internationale qui est un gage de qualité. J’aurais aimé pouvoir recruter tous ces étudiants au Sheraton Annaba Hôtel. Ces étudiants sont les futurs leaders du potentiel touristique. Ils feront partie du développement du tourisme en Algérie. Je le répète, le pays a des opportunités illimitées et je pense que le développement des projets est en bonne voie. Vous le constaterez en découvrant mon équipe. Vous allez voir qu’ils représentent eux-aussi l’investissement potentiel dans le futur du développement du tourisme et des affaires en Algérie. C’est pour cela que je suis confiant sur l’avenir du tourisme en Algérie. Personnellement, je suis heureux et fier de contribuer, en partie, à ce développement. C’est un honneur pour moi. Permettez-moi de dire enfin, un grand merci à toute personne qui a fait que mon arrivée en Algérie ait été agréable et mon séjour, ici, si plaisant.

Imane SELLAM, 31 ans

Assistante du Directeur Général en charge des Relations Publiques

J’ai toujours été charmée par le tourisme, les voyages et les hôtels de luxe, mais pour en faire mon métier d’avenir !! pourquoi pas…J’ai commencé ma carrière professionnelle au Sheraton Oran Hotel au poste d’assistante administrative aux Ressources Humaines, j’ai décidé par la suite de poursuivre mes études par un MBA spécialisé en Ressources Humaines afin d’enrichir mes connaissances et me développer encore plus. Pendant les 8 années au Sheraton Oran Hotel, j’ai tant appris et progressé avec l’aide de mes responsables, collègues et équipe, pour arriver à la position de Directrice des Ressources Humaines. En Juillet 2016, j’ai été chargée en mission de l’ouverture du Sheraton Annaba Hotel pour le volet Ressources Humaines et administration, encore une des plus belles et enrichissantes expériences, unique tant sur le plan professionnel qu’humain.

 Ma curiosité professionnelle m’a conduit à changer d’hôtel et aussi de position en occupant mon poste actuel, cela me mènera à apprendre plus sur les opérations, Sales & Marketing, Relations publiques tout en étant plus proche du client et ne pas me limiter aux Ressources Humaines.

 Quelle est votre mission  ?

Actuellement, je suis chargée d’assister le Directeur Général dans ses fonctions au quotidien sur les différents volets, et aussi, je suis la représentante du Sheraton Annaba Hotel auprès des autorités et communautés locales, la presse, et naturellement je participe avec mes collègues à rendre l’expérience des clients exceptionnelle et mémorable en échangeant plus avec eux et en étant à leur service.

 Vos points forts ?

Mes points forts : passionnée, professionnellement curieuse et déterminée

 Où voyez-vous dans 5 ans?

Je me vois dans l’avenir une professionnelle en tourisme et hôtellerie, peu importe le poste occupé, mon objectif est d’avoir un nom et une trace dans ce domaine en Algérie. Je veux être utile dans le développement du Tourisme et de l’hôtellerie en Algérie.

Achille DZUHEM, 42 ans

Directeur Innovation Opérationnelle en charge de l’Hébergement

Votre parcours ?

Auditeur/Formateur en management de qualité, Directeur Régional Afrique Centrale Innovation Opérationnelle pour les hôtels Méridien, Directeur Hébergement d’un Méridien et ensuite d’un Pullman.

Ma motivation pour venir au Sheraton Annaba Hotel était de réaliser un de mes rêves à savoir participer à l’ouverture d’hôtel d’un hôtel cinq étoiles ce qui est une étape importante dans la carrière de tout hôtelier. Cette période de préouverture a été exceptionnelle, courte mais très riche en terme de challenges tels que le recrutement /formation du personnel ainsi le contrôle/test des équipements et installations en fonction du cahier des charges et des normes de l’hôtellerie cinq étoiles.  

je suis chargé de gérer la division de l’hébergement, incluant le Housekeeping, Front Office, Service client, réservation, blanchisserie et le centre Fitness. Tous ses services sont liés directement et ont un impact direct sur la satisfaction du client qui est naturellement notre objectif.

Mon rôle est d’assurer le bon fonctionnement de tous ses services en s’appuyant sur mon équipe.

Parmi mes missions aussi la planification et exécution des projets d’innovations tel que des projets d’amélioration de la qualité de service, réduction du coût, formation des procédures et standards…

Vos points forts ?

Points forts : solutionneur de problèmes, support aux autres, adaptabilité, grande capacité de travail et capacité d’analyse

 

Où voyez-vous dans 5 ans?

Dans 5 ans : Hotel Manager ou General Manager

Haithem MESSAOUD, 31 ans

Directeur des ressources humaines

Votre parcours ?

J’ai commencé ma carrière professionnelle entant que stagiaire RH dans différents Hôtels d'affaires. Ma première expérience était assistant DRH dans un Hôtel 5* et évolué pour le poste d'Adjoint Directeur des Ressources Humaines de la chaîne (11 unités) qui opère en Afrique dont j'étais chargé d'effectuer des missions d'audits RH. Par la suite, j’ai occupé le poste de Directeur des RH dans deux autres chaînes hôtelières. En janvier 2014, J'ai intégré la chaîne Starwood et précisément le Sheraton Tunis Hotel avant d'être transféré en septembre 2016 au Sheraton Annaba Hotel pour faire partie de l'équipe d'ouverture, une expérience très enrichissante en terme d'échange de savoir-faire. 

 Ma mission principale est de mettre en place les standards Sheraton, recruter les talents et tracer un plan de développement des compétences permettant aux associés (employés) d'évoluer dans leurs carrières professionnelles.

 Vos points forts ?

La passion, le sens de L'écoute et l’intelligence émotionnel.

Où voyez-vous dans 5 ans ?

      Participer à d'autres missions d'ouverture d'Hôtels et partager mon savoir avec mes prochains collaborateurs.

Ammar ZOUAIDIA, 39 ans

Assistant responsable des achats

Responsable commercial et des achats dans plusieurs sociétés de distributions, à Annaba et d’autres villes en Algérie.

Au Sheraton Annaba, 02/11/2016 superviseur des achats ; promu récemment en 01/07/2017 : assistant manager des achats.

Ma mission est d’approvisionner l’hôtel de tous les produits nécessaires afin d’avoir un très bon service client.

Assurer la très bonne qualité /prix dans tous les opérations des achats pour satisfaire le client en matière de qualité tout en respectant les coûts budgétisés par notre hôtel.

Injecter les norme d’hygiène dans l’esprit et procédures des fournisseurs afin d’assurer la propreté des marchandises livrées et répondre à nos standards internationaux en terme de qualité, cette mission en particulier, je la prends très au sérieux car il est temps de s’aligner aux normes internationales et c’est mon rôle d’aider les fournisseurs surtout de ma ville, Annaba, à implémenter cela dans leurs procédures et règlements.

 

Vos points forts ?

Responsable autonome challengeur optimiste.

Une bonne gestion des situations de crise et adaptation rapide au changement.

 

Où voyez-vous dans 5 ans ?

J’aurai plus de capacité et d’expertise chose qui va me garantir une évolution de carrière au sein de notre entreprise où j’aurais l’occasion de me confirmer dans mon métier et cela sera grâce au support et encadrement de nos responsables.

Necib KICHI, 53 ans

Superviseur de la sécurité

Avant d’intégrer le Sheraton Annaba Hotel, j’ai été dans la police pendant de longues années. J’ai aussi travaillé dans l’éducation en tant qu’adjoint d’éducation dans un lycée à Annaba. J’ai eu la chance de rejoindre l’équipe de la pré ouverture de Sheraton Annaba Hotel, une période très importante pour la mise en place de l’équipe et les procédures de sécurité de l’hôtel. Mon rôle actuel est d’assurer la sécurité de l’hôtel et celle de nos clients en contrôlant tout le temps les chefs de groupe et les agents de sécurité. Je veille à la répartition des tâches de chacun d’entre eux et leur bon déroulement. La sécurité pour le groupe Marriott International est d’une importance primordiale. Aucune faille n’est admise et nous ferons tout ce qu’il faut afin d’assurer un environnement sécurisé pour nos clients.
Vos points forts ?
Force de caractère, confiance en soi, calme, dynamisme, compréhensif et fermeté dans l’application du règlement.
Où vous voyez-vous dans 5 ans ?
La chose la plus importante pour moi c’est donner un plus à notre hôtel, car il a un rôle
très important pour l’Algérie et surtout pour Annaba, sur les plans économique et culturel. Enfin, tout ce que je souhaite, c’est de voir notre hôtel devenir un des meilleurs hôtels au monde. J’essayerais de transmettre mon expérience aux jeunes et les aider au maximum.

 

Wafa ARAR

Ingénieur d’affaires en construction métallique

J’ai choisi l’hôtellerie pour le glamour de cette industrie ce qui manquait dans mon poste précédent, et l’arrivée du Sheraton à Annaba était ma meilleure opportunité pour découvrir le métier, me développer et avancer dans ma carrière, entant que Bônoise, je suis ravie de participer au développement du tourisme dans ma ville à travers le Sheraton Annaba Hotel.

 Mission: Veillez à la propreté de l’hôtel à savoir les espaces publics de l’hôtel et les chambres. Les métiers du Housekeeping sont des métiers dont on parle rarement, et cela malgré toute son importance dans un hôtel surtout international tel que Sheraton, j’ai découvert le métier par coïncidence et il est devenu par la suite ma passion que je ne compte pas le changer pour l’instant. L’un des challenges permanents reste d’inculquer les exigences des hôtels 5 étoiles en termes des standards à suivre et de la qualité de travail. Nous y arrivons par des formations continues et avec le travail d’équipe. Nous sommes en relation directe avec les services de la Réservation et le Front Office qui nous transmettent les besoins, attentes et préférences des clients et bien sur tout est possible quand nous avons une bonne équipe de superviseurs, femmes et valets de chambre et lieux publics.

 

Vos points forts ?

Points forts : persévérance, capacité d’adaptation, curiosité, rigueur et prise d’initiative

 

Où voyez-vous dans 5 ans ?

Dans 5 ans : je souhaite avoir plus de connaissance afin d’être formatrice pour les ouvertures d’hôtel domaine Hébergement

Ahmed MOKRANI, Age 35 ans

Sous-chef

 Votre parcours ?

J’occupé le poste de chef de cuisine dans plusieurs établissements. Et aujourd’hui, j’ai le plaisir de mettre tout mon savoir-faire dans un hôtel international tel que Sheraton au sein de ma ville natale Annaba.

Mon travail actuel consiste à assurer le bon fonctionnement des différents postes de production au sein des cuisines et à veiller sur l’organisation de toutes les sections exemple : cuisine froide, cuisine chaude, pâtisserie, boulangerie. Veiller sur le respect rigoureux des mesures d’hygiène et assurer la formation continue sur la sécurité alimentaire. Formation et transmission du savoir culinaire au profit de l’ensemble de l’équipe de cuisine, Assistance de l’équipe commerciale en vue de la satisfaction des besoins de nos clients.

 

Vos points forts ?

Je suis organisé, avec une bonne faculté d’adaptation ainsi qu’un bon sens de la communication.

 

Où voyez-vous dans 5 ans ?

Je souhaite devenir le prochain chef exécutif algérien à la tête des cuisine d’un hôtel 5*.

Chafik MESSELEM, 53 ans

Responsable de la restauration

Votre parcours ?

J’ai travaillé précédemment à l’étranger avant de rentrer en Algérie et m’installer à Oran, où j’ai rejoint l’équipe de Sheraton Oran Hotel en 2005, plusieurs postes occupés pendant les 10 années, le dernier était Assistant F&B Manager.

Travailler au Sheraton Annaba était encore un autre défi pour moi. Actuellement, je m’occupe de la restauration à l’hôtel, les banquets et différents restaurants et bars. Mon objectif est de former mon équipe sur les standards de qualité Sheraton pour qu’ils puissent prendre le relai après mon départ. La restauration est un art avec beaucoup de détails simples et complexes à la fois.

Mon point fort, c’est l’organisation avec précision ; les organisations des mariages, grand évènements et les visites officielles demandent beaucoup d’engagement et de précision mais ma satisfaction avec mon équipe est de voir nos clients heureux et satisfaits de la réussite de leurs évènements.

Où vous voyez-vous dans 5 ans ?

Dans le futur, j’aimerai me consacrer dans l’évènementiel, organisation des grands galas et autres évènement.

 

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page