Air algÉrie

Air algÉrie

Un nouveau plan pour hisser la société au niveau des standards internationaux

Par Arezki Ibersiene

Mohamed Abdou BouderbalaLa compagnie nationale de transport aérien, Air-Algérie, compte prendre son envol à travers un nouveau plan de modernisation. Ce plan, destiné à apporter des nouveautés dans la gestion de la compagnie nationale, a été présenté par son PDG, M. Mohamed Abdou Bouderbala, dimanche 22 novembre, au cercle militaire de Beni Messous.
Ce nouveau plan prévoit de conformer Air-Algérie aux standards et normes internationaux régissant le transport aérien, pour mieux aborder l’ouverture, prochainement, du ciel algérien aux compagnies étrangères. Pour ce faire, la compagnie prévoit de supprimer progressivement ses agences à l’étranger « qui ne sont pas rentables » précise Bouderbala, sans donner, toutefois, de chiffres sur le nombre de ces agences qui seront fermées. « Seules les agences stratégiques, qui constituent un symbole pour la compagnie, seront maintenues » précise-t-il, en citant pour exemple l’agence de l’Opéra, à Paris, et celle de Marseille. Le personnel de ces agences sera orienté vers d’autres services de la compagnie. Pour optimiser le réseau de vente de billets à l’étranger, Air-Algérie compte s’investir dans la vente en ligne, sur internet, ou à travers des agences agréées. Cela dans le but d’améliorer les résultats et la performance de la compagnie « qui restent en deçà des objectifs tracés », affirme M. Bouderbala.
Sur un autre plan, la compagnie nationale sera dotée de cinq filiales, dont une est déjà mise en service depuis janvier 2015. Cette société de catering, créée par air Algérie depuis bientôt un an, s’occupe de la préparation des repas pour les passagers. La compagnie a prévu de créer « Air Algérie cargo » en 2015 également. Cette filiale s’occupera du transport de marchandises.
Pour les opérations de maintenance et de réparation des aéronefs des compagnies étrangères, la compagnie nationale prévoit de créer sa propre filiale qui sera opérationnelle dès juillet 2016, précise M. Bouderbala. À partir du mois de janvier 2017, Air Algérie sera dotée d’une filiale dénommée «Air Algérie Handling». Celle-ci sera spécialisée dans la prise en charge des opérations commerciales et douanières à l’aéroport (embarquement et enregistrement des bagages).
Par ailleurs, la compagnie nationale prévoit de se lancer dans le créneau des vols Low-cost, à travers la création d’une filiale, «Air Algérie Service», dès la fin de l’année 2016. Cette nouvelle filiale prendra également en charge les vols charters, les vols privés, le taxi aérien et l’évacuation hospitalière, affirme le PDG d’Air Algérie.
Lors de cette même conférence, tenue en marge de la réunion avec les cadres d’Air Algérie, M. Bouderbala a fait une évaluation du bilan de son entreprise pour la saison estivale et l’opération Hadj 2016, qu’il qualifie d’acceptable. Ce bilan nécessite d’être amélioré, fait-il savoir. Le même responsable précise que durant la période du 22 juin au 22 septembre, 1.534 millions de passagers ont été transportés par la compagnie nationale, soit une évolution de 4,96% par rapport à la même période de l’année écoulée. Avec ce chiffre, Air Algérie détient plus de 54% des parts du marché.
La compagnie nationale compte acquérir huit nouveaux appareils au cours de l’année 2016 pour renforcer sa flotte. Cela portera le nombre d’avions que détient Air Algérie à 59 appareils. Dans le même sillage, M. Bouderbala annonce l’ouverture d’une nouvelle desserte aérienne qui reliera Alger à la ville chinoise de Guagzhou, avant la fin de l’année 2015. Dans le volet renforcement d’effectif, le même responsable annonce le recrutement, prochainement, de 50 pilotes, et de 300 PNC (personnel navigant). Le PDG de la compagnie nationale annonce également l’ouverture, en 2017, de l’Ecole de l’air algérienne, qui est actuellement en construction. Cette école formera des pilotes pour Air Algérie, et aussi pour d’autres compagnies, dit-il.
A rappeler que, depuis l’installation de M. Bouderbala à la tête de la compagnie nationale Air Algérie, celle-ci commence à sortir la tête de l’eau, et dépasser l’ornière dans laquelle elle s’est embourbée depuis des années, cela, à travers notamment le respect des horaires des vols, et la qualité du service proposé aux clients.

Mohamed Abdou Bouderbala 2

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page