La montre  

La montre  

une histoire de temps

DEPUIS TOUJOURS, L’HOMME CHERCHA À CAPTURER CE QUI LUI ÉCHAPPAIT LE PLUS, À SAVOIR LE TEMPS.  IL ÉTUDIA DONC DIVERS MOYENS DE LE MESURER. C’EST AINSI QUE NAQUIT L’HORLOGERIE.

Par : Bilel Boudj

Une histoire de temps

La recherche perpétuelle à mesurer le temps commença il y a plus de trois mille ans. Grâce au cadran solaire, l’homme pouvait déterminer n’importe quel moment de la journée. Son fonctionnement était simple, un stylet, placé sur un cadran gradué de lignes horaires, indiquait, grâce à l’ombre, « l’heure » qu’il était. Le cadran solaire, à l’époque, n’était pas le seul instrument à mesurer le temps. Il existait également la clepsydre ou encore le sablier qui avaient fait leur apparition au 16ème siècle avant JC.

De l’horloge à la montre

Les premiers instruments d’horlogerie, à savoir des appareils mécaniques servant à mesurer le temps, furent inventés au milieu du Moyen Age, plus précisément en 1275. Mais il faudra attendre le début du 20ème siècle pour qu’apparaisse la montre-bracelet grâce au Français Louis Cartier et au Suisse Hans Wilsdorf. Ce dernier est le père de la marque Rolex qui commercialisera la première montre étanche.

Des modèles qui ont marqué l’histoire

Première montre étanche

Si la montre est devenue, de nos jours, un objet anodin, elle est cependant passée par plusieurs étapes. De ces modèles qui ont marqué leur temps, la première montre étanche est sans conteste la Rolex Oyster (huitre en anglais), créée en 1926. Afin de prouver son étanchéité, Hans Wilsdorf plongeait son modèle dans un aquarium. Inutile de dire que les clients n’ont pas tardé à l’adopter.

La montre tous terrains

La montre est allée partout et même sur la Lune. C’est le modèle Omega Speedmaster qui eut le privilège d’être au poignet de Neil Armstrong, le 21 juillet 1969 lorsqu’il posa le pied sur cet astre. Elle dut d’abord passer plusieurs tests par la NASA, bains prolongés dans des liquides en ébullition à plus de 93° suivis de congélations à -20°, chocs multiples, compressions et décompressions à répétition.

Naissance de la montre à quartz

En 1957, une révolution marqua l’histoire de la montre avec la création de la Hamilton Ventura. Il s’agit là de la première montre à quartz de l’histoire. Grâce à ce modèle, d’un design particulier conceptualisé par le styliste Richard Arbib, il n’était plus besoin de remontoir ou de secouer sa montre pour qu’elle fonctionne.

Une montre carrée et étanche

La Heuer Monaco est le premier modèle de montre carrée et étanche. Elle est entrée dans la légende grâce à l’acteur Steve Mc Queen, dont la doublure, Jo Siffert, portait la montre qui fut le sponsor de son équipe de Formule un. Elle est aujourd’hui une référence pour tout amateur de sport automobile.

Les stars et les grandes marques

Bien des stars ont arboré des montres de grandes marques, leur faisant une publicité des plus attrayantes. Arnold Schwarzenegger est un grand amateur de la marque Audemars-Piguet. Il possédait d’ailleurs deux modèles aux enchères, une Royal Oak Offshore, en or 18 carats bicolore qui fut créée spécialement pour lui, ainsi qu’une en acier (réf. 26087), qui portait la mention « The Honorable Governor Arnold Schwarzenegger », qui furent estimés entre 40 000 et 60 000 dollars chacun. Plus récemment, il prêta son nom à une édition limitée à 100 exemplaires d’une montre Tank (sans aucun rapport avec la Cartier éponyme). James Bond n’est pas en reste, bien que fictif, le célèbre agent secret, incarné par Daniel Craig,  joue volontiers le rôle d’ambassadeur de la marque Omega. On se rappelle aussi de Michael Owen, qui faisait la promotion de la marque Tissot et du modèle qui lui est dédié, la PRC 100. José Mourinho fait la promotion de l’horloger Chocron pendant que Cristiano Ronaldo roule pour Time Force. On peut aussi citer David Bowie qui se met à l’heure pour Louis Vuitton, le célèbre manufacturier s’attaque à l’horlogerie de luxe.

En quoi sont-elles faites ?

Si l’or, le platine, l’acier, la céramique et le titane constituent les principaux matériaux pour l’habillage extérieur d’une montre de prestige, il en est autrement pour l’intérieur. On utilise le laiton et l’acier, qui restent les matériaux les plus courants dans un mouvement d’horlogerie. En effet, les pignons en acier et les roues en laiton ont un excellent coefficient de frottement, ce qui fait que la montre ne chauffe pas. Le titane est de plus en plus utilisé pour sa résistance à la corrosion. L’or, enfin, recouvre certaines parties du mouvement pour des raisons essentiellement esthétiques.

Des prix et des gammes

Il existe une riche variété de modèles. De la plus simple, chez Casio, le modèle Edifice, élégant, dont l’entrée de gamme est à 12 000 DA, à une moyenne gamme, la Sapphire Glass, raffinée à 15 500 DA. On peut aussi aller voir du côté de Festina, dont le modèle Ceramic, tout en sobriété en bleu ou en blanc, est à 38 000 DA. Quant au haut de gamme, il se trouve chez Cartier, dont le modèle Santos commence à partir de 30 000 DA, la plus chère atteignant les 70 000 DA et qui irait à tout bon chef d’entreprise qui se respecte. Nous avons par ailleurs un excellent rapport qualité prix avec les Victorinox, horloger suisse, dont la fourchette de prix va de 30 000 à 70 000 DA.

Un symbole d’excellence

Certains des modèles cités sont entrés dans la postérité grâce à leur classe et leur qualité.  Ne dit-on pas qu’une montre ordinaire indique l’heure, une montre de luxe habille le poignet

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page