vendredi , 26 mai 2017
SIFTECH 2015

SIFTECH 2015

Pour un avenir numérique partagé

C’EST SOUS LE THÈME DE « DATA & NETWORK SECURITY » QUE L’ÉDITION 2015 DU SIFTECH S’EST TENUE EN FÉVRIER DERNIER À ALGER, AVEC POUR INVITÉ D’HONNEUR LA TUNISIE.

Par : Sabrina Aksouh

Organisée  par Astein Expo,  la 16ème édition du SIFTech qui s’est déroulée du 24 au 26 février dernier au Palais de la Culture d’Alger, a été inaugurée cette année sous le slogan « Pour un avenir numérique partagé ». Une centaine d’entreprises, dont de nombreuses firmes internationales a pris part à cet événement, exposant aussi bien services, équipements que solutions relatifs aux technologies de l’information et de la communication.

Cette année encore, l’objectif premier du SIFTech a été de faire connaître les capacités et l’évolution que connaît l’Algérie en matière de TIC, ainsi que les avancées de la recherche afin d’encourager les investissements dans ce secteur d’activité très prometteur.

La Tunisie à l’honneur

L’édition 2015 a été choisie aussi comme porte d’entrée principale des investisseurs tunisiens en Algérie à travers l’organisation, par la mission commerciale tunisienne à Alger le mercredi 25 février 2015, de rencontres professionnelles « B to B », (Business to Business), algéro-tunisiennes pour la filière des TIC,           a-t-on relevé.

Plus de 20 entreprises tunisiennes activant dans le domaine des TIC prendront part à ce salon dans le but de saisir des opportunités commerciales, d’échanges, de partenariats et d’investissements entre nos deux pays

Les opérateurs de téléphonie mobile toujours au rendez-vous

L’opérateur de téléphonie mobile, Ooredoo, marque sa 5ème participation consécutive au Salon International du Futur Technologique, (SIFTech), dans sa 16ème édition. Il en est même le sponsor officiel.

Pour ce qui est de son stand, des commerciaux et des conseillers ont proposé aux professionnels les différents packs de produits, services et autres offres innovantes de la gamme Ooredoo Business.

Côté ateliers, Ooredoo n’était pas en reste,  puisque la marque a organisé différentes  présentations aux visiteurs, à l’image des nouvelles solutions telles que le Cloud services, le Market place, le Push To Talk, le Taxi App, ERP ou encore le Voix & Data.

Par sa participation ainsi que toutes ses démonstrations à un rendez-vous aussi incontournable du secteur des télécommunications et des nouvelles technologies qu’est le SIFTech, Ooredoo tient à confirmer son statut de partenaire de choix des professionnels ainsi que sa volonté de se rapprocher davantage de ses clients afin de mieux  satisfaire leurs attentes.

L’opérateur national de téléphonie mobile, Mobilis, a également brillé par sa participation. Dans la même catégorie de segment professionnel, le team Marché Entreprises de Mobilis a exposé ses dernières offres et solutions Corporate.    « A travers cette participation, Mobilis confirme son engagement à préserver son positionnement de leader dans l’innovation des solutions entreprises », a souligné l’opérateur dans son communiqué de presse publié spécialement en cette occasion.

Algérie Télécom brille par son originalité

C’est avec un magnifique show-room recouvert d’écrans du sol au plafond, dont un, diffusant le logo de son service Idoom,  que l’opérateur  national de téléphonie fixe, Algérie Télécom a remporté le trophée du meilleur stand du SIFTech, mercredi  25 février, au deuxième jour du salon.

En plus de son service phare Idoom, Algérie Télécom a saisi cette occasion pour faire un clin d’œil à la nouvelle version de sa bibliothèque numérique FiMaktabati Académique qu’elle a lancée quelques jours auparavant. Ainsi, un peu moins d’un an après la création FiMaktabati Généraliste, la dernière version de ce service sera l’apanage des étudiants.

FiMaktabati Académique dispose d’un nombre très élevé de livres et de documentations, qui ne cesse d’ailleurs de croître, avec la participation notamment de 300 maisons d’éditions. La nouvelle bibliothèque numérique est pour le moment consacrée aux besoins des étudiants en sciences économiques, mathématiques, informatiques et techniques, ce qui ne l’empêche pas de se diversifier dans d’autres branches aussi bien scientifiques que littéraires.

C’est ainsi que les étudiants profiteront des rayons numériques de FiMaktabati Académique au prix de 3000 DA par an. FiMaktabati Généraliste  reste également ouverte au grand public.

Du made in Algeria….

Condor frappe fort

A l’occasion de la 16ème édition du SIFTech,  Condor a dévoilé en exclusivité ses nouveaux  produits que sont les smartphones C6 Pro et le C6+ conçus spécialement pour les professionnels. En effet, doté d’une batterie exceptionnelle, le C 6 Pro dispose d’une capacité de  5000 mAh, soit l’équivalent de 33,7 heures de communication continue ou 32,8 jours en veille, ce qui est une grande première en Algérie. Le C6+ est, quant à lui, la suite logique du C6 élaboré à partir d’un nouveau système d’exploitation (KitKat), avec un design plus délicat et disposant d’un processeur Quad Coreplus,  une caméra frontale de 2 Mp avec flash, une mémoire interne de 8 GB et d’un GPS intégré.

Aflatron, une Algérienne pour nos jeunes Algériens

C’est effectivement une marque bien de chez nous, n’en déplaise à certains. Alfatron, filiale de l’entreprise ENIE,  a, elle aussi, pris part à la 16e édition du Siftech, en présentant une large gamme de produits informatiques, Made in Algéria.

Par ailleurs, la marque Alfatron propose également deux nouvelles tablettes. La première est la You Tab M7001, une tablette Android 7, compatible au réseau 3G qui fait aussi office de téléphone. La seconde est la You Tab M1002, une plateforme Android de 10.1.

Parmi les laptop exposés, l’on retrouve le Netbook Série M414, le PC le plus développé de cette gamme, puisque conçu pour des processeurs Intel Core i3 i5 i7 mobile de quatrième génération et doté de 16 Go de mémoire RAM DDR-3.

Conférences, ateliers, concours, casting et musée, toutes les nouveautés du SIFTech

En marge du salon, un cycle de conférences dédiées cette année au thème de la sécurité des données et des réseaux informatiques sera animé par plusieurs experts algériens et étrangers. Avec des thèmes comme Hachage Perceptuel and Tatouage Electronique pour la sécurité de l’information, la sécurisation des données et des communications, une interdisciplinarité entre conception matérielle de systèmes et de chiffrements ou encore la lutte contre la cybercriminalité, le panel était très varié.

Côté concours, les plus belles plumes et la meilleure application mobile du Siftech ont été récompensées. Un casting a même été organisé par la chaîne privée El Watan TV, l’un des nombreux partenaires de l’évènement. Plusieurs dizaines de jeunes journalistes ont donc eu l’occasion de tenter leur chance devant la caméra durant les trois jours qu’a duré le salon.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page