Après la cession de sa partie mobile à Microsoft

Après la cession de sa partie mobile à Microsoft

Nokia Networks s’offre de nouvelles ambitions

DEPUIS LA CESSION DE SA PARTIE MOBILE À MICROSOFT, NOKIA VALSE DÉSORMAIS AVEC DE NOUVELLES AMBITIONS. LEADER DANS LA COMMERCIALISATION ET L’INNOVATION DE LA TECHNOLOGIE LTE ET LA LTE-AVANCÉE, NOKIA S’OFFRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES, NOTAMMENT DANS LA RÉGION MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD (MENA), À TRAVERS SA TECHNOLOGIE LTE.

Par Yani T.

La partie réseaux et technologie LTE de Nokia s’impose en pilier solide de l’entreprise. Elle génère 90 à 95% des profits de l’entreprise. Le palmarès unique de la compagnie repose sur des plateformes primées comme la multi-technologie, la station de base modulaire et la Flexi Multiradio 10 étanche ainsi que la suite de logiciel Liquid Radio LTE ingénieux et le Smart Scheduler pour optimiser, à la fois, les performances et l’utilisation du spectre radioélectrique. Si Nokia décide aujourd’hui de se séparer de sa partie mobile pour se consacrer entièrement à la partie réseau, c’est parce qu’une nouvelle stratégie est née chez les dirigeants du groupe. Ce dernier a clairement affiché sa couleur, au lendemain de la cession de sa partie mobile au géant Microsoft. Nokia cartonne déjà en Europe grâce à son système de géolocalisation. Mais désormais, Nokia Networks étend son ambition sur une région, réputée riche en potentiel ; la région MENA en l’occurrence. Rencontré à Alger, Igor Leprince, président Afrique et Moyen-Orient chez Nokia, a indiqué que les ambitions de croissance de Nokia «vont avoir comme relais principaux la région du Moyen-Orient et celle de l’Afrique du Nord.» «Nous voyons beaucoup d’opportunités, car c’est là que le développement de la téléphonie mobile se fait aujourd’hui. C’est vous dire que la région a un important potentiel en la matière», nous a-t-il expliqué, au lendemain de la signature, avec Algérie Telecom, d’un important contrat pour la concrétisation du projet LTE-4G filaire. Il va sans dire que, pour Nokia, le marché algérien est aussi important à plus d’un titre, de part sa particularité qui consiste en le lancement du LTE et de la 3G en même temps. En Algérie, Nokia accompagne les différents opérateurs de téléphonie mobile dans le déploiement de la téléphonie cellulaire de troisième génération. Avec Algérie Telecom, le projet du lancement de la technologie LTE est encore plus ambitieux. Les solutions LTE de Nokia permettent d’enregistrer une connexion haut débit à 150Mbps pour les abonnés algériens. Nokia avait réalisé un premier essai LTE réussi pour Algérie Télécom. Le groupe Nokia avait réalisé en 2013 un chiffre d’affaires et 12,5 milliards d’euros dans le monde.

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page