Lyes Kerrouche, gérant de Telepartners-system «La qualité du service est notre cheval de bataille»

Lyes Kerrouche, gérant de Telepartners-system «La qualité du service est notre cheval de bataille»

LYES KERROUCHE EST LE GÉRANT DE TELEPARTNERSSYSTEM, UNE ENTREPRISE SPÉCIALISÉE EN SOLUTION SYSTÈMES DE GÉO LOCALISATION, SYSTÈME D’ALARME ET ANTI INTRUSION, INSTALLATION ET MAINTENANCE EN RÉSEAU INFORMATIQUE ET TÉLÉCOMMUNICATION. DANS CET ENTRETIEN, IL REVIENT SUR SA TRAJECTOIRE ET SUR LES OFFRES DE SERVICES DE TELEPARTHNERS-SYSTEM, NOTAMMENT LA GÉO LOCALISATION.

Entretien réalisé par Samir Fadel

Dziri : Vous êtes gérant d’une entreprise spécialisée en solutions de géo localisasation «suivi-GPS», système d’alarme et anti-intrusion, installation et dans tout ce qui concerne le réseau informatique et la télécommunication. Pouvez-vous revenir sur votre trajectoire personnelle et comment la reconversion s’est-elle opérée ?

Lyes Kerrouche : À la base, je suis ingénieur en planification et statistiques, un diplôme que j’ai obtenu en 2001 à l’Institut national de la planification et statistique (INPS). Apres avoir obtenu mon diplôme, j’ai été recruté à l’aéroport d’Alger comme cadre commercial, puis j’ai évolué comme chef de service commercial et chef de département exploitation, une expérience qui a duré huit ans. Dans le cadre de mes fonctions à l’aéroport d’Alger, j’ai été formé à l’étranger dans tout ce qui est exploitation aéroportuaire et le management d’équipe, donc mon itinéraire n’a rien à voir avec la spécialité que j’exerce actuellement. En 2008, je quitte le domaine aéroportuaire pour travailler dans le secteur privé, notamment dans la communication et les médias. Au courant de la même année, j’ai créé une entreprise d’affichage et de communication – en activité jusqu’à présent – et en parallèle, j’ai participé à la création de Teleparthners-system, dont je suis gérant.

Vu votre formation et itinéraire, vous êtes actuellement dans un autre secteur, comment avez-vous réussi à basculer et gagner le challenge ?

À vrai dire, c’est un pur hasard ! De part ma formation, j’étais destiné à devenir manager, mon expérience à l’aéroport d’Alger m’a donné des aptitudes et une nouvelle vision. Par pure coïncidence, un jour, j’ai rencontré un ami associé au sein d’une société spécialisée dans la géo localisation, et il m’a proposé de le rejoindre, une proposition que j’ai acceptée.

Racontez-nous vos premiers pas dans ce nouveau créneau…

C’est un métier que je ne connaissais pas, c’est un nouveau créneau en Algérie. C’est un domaine fascinant que j’ai vite appris et aimé, et c’est comme cela que j’ai avancé dans ce domaine rapidement. Il faut savoir que la géo localisation existe depuis plus d’une dizaine d’années en Occident. En 2008, quand l’entreprise a été créée, peu de gens connaissaient la géo localisation, un métier assimilé dans un passé récent à l’espionnage et au militaire. C’est vrai qu’à l’origine, la géo localisation a été créée dans le secteur militaire, ce sont les Américains qui ont créé ce système de «traking». Actuellement, ce système est utilisé dans la gestion des équipes dans les entreprises. Quand vous êtes une société et vous avez un nombre important de partenaires et de collaborateurs qui travaillent à l’extérieur avec des véhicules – légers ou lourds – il vous est très difficile de gérer. Grâce à ce système, à distance et en temps réel, l’on peut avoir une vue exacte et rapide sur la situation du terrain. Ce système nous permet de mieux gérer, mieux planifier et bien rentabiliser les équipes.

Pouvez-vous nous préciser davantage les offres de services de Teleparthnerssystem ?

Teleparthners-system est une société de télécommunication. Elle est dans tout ce qui est informatique et télécommunication. Nous faisons tout ce qui est installation réseaux téléphonique, installation de réseaux informatique – internet filaire ou non filaire – vente et installation de matériels informatique, tout ce qui est contrôle d’accès des entreprises – badgeuse, porte électronique à carte à puce, système anti-intrusion – et enfin la géo localisation, qui est l’activité principale de notre société.

Dans les secteurs où vous intervenez, le marché est-il assez concurrentiel ?

Pour la partie informatique et sécurité, il existe beaucoup de sociétés qui interviennent dans ce secteur d’activités, mais pour le segment géo localisation, nous n’avons pas beaucoup de concurrence par rapport au potentiel du marché. On recense approximativement sept millions de véhicules en Algérie, les entreprises qui sont agréées et autorisées à exercer dans la géo localisation sont une quarantaine. Mais réellement sur le terrain, le nombre d’entreprises qui opèrent sont moins de dix entreprises.

Quelle a été la réaction des opérateurs économiques ?

Les entreprises publiques ou privées ignoraient ce segment d’activité, et peu de managers connaissaient le système de géo localisation. La première réaction était l’étonnement que cette technologie soit disponible dans notre pays. La deuxième réaction était ce fort intérêt à ce système. Parce que ça solutionnait un nombre important de problèmes de gestion, donc les gens ont accueilli ce système à bras ouverts. Actuellement, nombreuses sont les entreprises qui demandent cette prestation.

Quels sont les avantages du système de géo localisation ?

Quand vous avez des équipes sur le terrain et que vous ne pouvez pas gérer à distance, ce système vous aide en temps réel et via votre micro ordinateur, tablette ou téléphone. Ainsi, vous pouvez vérifier la position exacte, les itinéraires parcourus des véhicules de vos collaborateurs, partenaires ou chauffeurs. Vous pouvez aussi constater la vitesse du véhicule, le nombre d’arrêts effectués, la durée de chaque arrêt, les trajets et les horaires de travail entre autres. Vous voyez que c’est très détaillé comme information.

Et quand vous êtes une entreprise qui a une quarantaine ou une cinquantaine de véhicules, voire des centaines, vous imaginez le temps qu’on gagne à gérer, grâce à la géo localisation ?

Vous avez aussi la dimension sécurité – vol, SOS ; ces dernières années, on enregistre beaucoup de vols et d’agressions, et en cas de vol, vous pouvez tracer la trajectoire du véhicule ou l’immobiliser carrément à distance – option immobilisation à distance du véhicule – et en cas d’agression, l’activation d’un bouton d’alerte – option SOS. Nous avons eu affaire à des clients qui ont été volés, et grâce à ce système là, ils se sont présentés au service de sécurité et les véhicules ont été localisés et retrouvés rapidement. Nous avons aussi beaucoup de clients qui sont des agences de location de véhicules, et toujours grâce à ce système, ils ont pu minimiser les risques. Il permet alors de rationaliser la gestion… Tout le principe est là, le système permet l’amélioration de la gestion ainsi que la rentabilisation de l’activité, il permet d’augmenter les profits, minimiser les dépenses de maintenance et la consommation de carburant. Il optimise le temps de travail du personnel. Il vous permet aussi de prendre les meilleures décisions quand vous avez toutes les informations en temps réel. En termes de rentabilité, c’est un retour immédiat sur l’investissement.

Quelles sont les entreprises qui demandent le plus ce genre de services, et où se situent-elles en termes géographiques ?

Se sont généralement les entreprises qui ont un parc qui dépasse les cinq ou dix véhicules qui demandent cette prestation de service. Les entreprises situées dans les régions du Sud du pays sont plus demandeurs de ce système de géo localisation, car toutes les entreprises qui opèrent dans le Sud ont une obligation de s’équiper du système suivi- GPS, c’est une exigence dans les cahiers de charge. Comme le Sud du pays est vaste, c’est plus par souci sécuritaire qu’on leur exige ce genre de système de suivi et de repérage. Pratiquement pour toutes les entreprises, y compris les multinationales quand elles ont des contrats de soustraitance dans le transport, est exigé dans leur cahier de charges que les véhicules soient géo localisables. Ce qui explique que la demande est plus importante dans ces régions du pays. Mais la tendance est en train de changer ; pour tous les opérateurs dans le Nord du pays, y compris dans le secteur public, il y a beaucoup d’appels d’offres pour se doter de systèmes de géo localisation. Toutes les entreprises publiques ou privées qui ont des parcs de véhicules font appel à des sociétés de géo localisation pour équiper leurs véhicules.

Vos offres en géo localisation sont-elles accessibles en termes de prix ? Comparativement à ce que vous allez gagner en contre-partie, l’offre n’est pas chère, mais ça reste un investissement important si vous avez un grand nombre de véhicules. Quand vous faites le calcul, le retour sur investissement est immédiat.

Est-ce que ce système est installé sous forme d’abonnement ou sous une autre forme ?

Pour installer ce système, il faut juste avoir une balise GPS et l’installer dans le véhicule. La balise est connectée au système électronique et électrique du véhicule. Elle a deux antennes : une antenne GPS relié à des satellites (minimum trois) qui donnent la position du véhicule sur une cartographie donnée, le boîtier reçoit les informations, les traite et les retransmet via le réseau GPRS, c’est-à-dire au réseau téléphonique qu’utilisent tous les opérateurs. Donc, les informations sont stockées dans notre serveur et grâce à un PC, téléphone ou tablette, munis d’une connexion internet, nos clients peuvent accéder à l’information. Pour ce faire, le client se dote d’une balise GPS, grâce à un abonnement mensuel qui prend en charge les consommations data, internet, services et maintenance du system (Service après vente). Une fois que nous procédons à l’installation du système, nous avons un suivi quotidien. Nous sommes en permanence en contact avec nos clients, concernant tout ce qui est contrôle du véhicule, contrôle du boîtier, du signal et du logiciel sur PC. Donc, nous avons un contrat de partenariat et de services après-vente pendant toute la durée du contrat. Une durée qui peut aller d’une année à trois ans, voire plus.

«Il optimise le temps de travail du personnel. Il vous permet aussi de prendre les meilleures décisions quand vous avez toutes les informations en temps réel. En termes de rentabilité, c’est un retour immédiat sur l’investissement.»

Est-ce que les particuliers peuvent utiliser ce genre de système ?

Les particuliers n’ont pas le droit d’installer ce genre de système dans leurs véhicules, c’est strictement interdit par la loi. La loi algérienne n’autorise l’installation que sur les flottes de véhicules d’entreprises. Une fois qu’on équipe ces véhicules, nous communiquons aux services de sécurité ainsi que l’autorité de régulation de la poste et télécommunication tous les renseignements sur tous les véhicules dotés d’un GPS.

Le système peut-il être piraté ?

Non, c’est impossible, notre système de géo localisation est un système professionnel destiné aux entreprises. Nos balises répondent aux normes internationales et ont une garantie minimale de trois ans. Le système soft ware est un système doté de systèmes antivirus et anti-piratage. Cependant, sur le marché, il existe des systèmes de géo localisation qui ne répondent pas aux normes et ne sont pas destinés aux professionnels, ce sont des systèmes de géo localisation que vous pouvez acheter dans une simple boutique à l’étranger, contrairement à notre matériel. Votre entreprise est aussi dans un secteur florissant, qui est la télésurveillance… Oui, c’est un secteur qui marche bien depuis ces dernières années, car il y a beaucoup d’intrusion et de vols, soit dans les entreprises ou dans les domiciles. Nous travaillons essentiellement sur tout ce qui est système anti-intrusion, ce qu’on appelle communément les alarmes. Mais nous ne travaillons pas sur la vidéo surveillance, parce que les procédures sont très longues et nécessitent des autorisations spéciales. Ce genre de système est récent en Algérie ; est-ce que les entreprises ou les particuliers s’adaptent rapidement à son utilisation ? C’est vrai que c’est un système nouveau, pas pour les entreprises mais pour les particuliers plutôt. Nous n’avons pas beaucoup de particuliers qui veulent installer des systèmes anti-intrusion ou des contrôles d’accès. Les entreprises sont très bien informées et très bien équipées. Des entreprises qui s’adaptent rapidement avec les nouvelles technologies. Avec l’ouverture du marché, l’Algérie vit un réel développement, les entreprises ont soit un fournisseur, soit un partenaire ou un client à l’étranger dans le domaine.

Dans le même sillage, Teleparthnerssystem s’adapte-t-il aussi aux nouvelles technologies ?

Nous sommes obligés de nous adapter, étant donné que nous sommes en permanence en partenariat avec notre fournisseur qui est à l’étranger. Chaque fois qu’il y a des nouveautés, on se met à jour. Il faut savoir que, dans ce créneau, nous sommes un peu en retard par rapport à l’Occident, et comme tout cela est nouveau, alors les clients prennent ce qu’il y a de plus basique ; par la suite, ils cherchent à connaître les options dans le but de les acquérir. On est actuellement au stade où les entreprises algériennes achètent ce qu’on appelle le standard. À l’étranger, il existe beaucoup d’options et de nouvelles technologies qui sont greffées à ce système. Pourquoi ces réticences ? En ce moment, les entreprises découvrent de plus en plus la technologie de la géo localisation, quand on découvre de nouvelles technologies, généralement on est toujours prudent au début. Nous sommes liés à l’utilisation de l’informatique, des télécommunications. Il y a aussi la notion du coût qui est important ; quand vous achetez la dernière technologie, vous la payez plus cher. Et les coûts de revient sont liés à la dimension du parc de véhicules du client ; plus le parc est important, plus l’investissement sera lourd. Nous travaillons avec toutes sortes d’entreprises soit dans le secteur public ou privé, et nous sommes ravis de travailler avec des entreprises publiques. Au début, nous étions agréablement surpris d’avoir des entreprises publiques qui sont à jour par rapport aux nouvelles technologies et consciente de la nécessité de se doter de système de géo localisation et de sécurité ; par exemple, nos partenaires l’ETUSA, ETUSTO et la Radio algérienne ont été les premiers à s’équiper et ce, il y a de cela plus de trois ans.

Mais à chaque acquisition de nouvelles technologies ou d’équipement, cette opération est-elle suivie par des cycles de formation par votre personnel ?

Effectivement, nous avons un contrat avec notre partenaire à l’étranger, c’est un contrat de représentation, car nous avons acheté la licence principalement pour l’Algérie, mais aussi pour tout le Maghreb. Automatiquement, chaque fois qu’il nous propose un nouveau produit et de nouvelles options, il y a toute une logistique qui suit derrière. Nos techniciens et informaticiens sont formés, soit à l’étranger ou à distance. Le transfert du savoir-faire peut se faire actuellement via internet, nous faisons souvent des formations techniques par Skype pour éviter le surcoût des déplacements. En contrepartie, nous avons des équipes qui assurent le suivi et la maintenance de nos systèmes sur le terrain avec nos clients.

Un dernier mot ?

Cela fait plus de cinq années que nous sommes sur le marché algérien et l’entreprise évolue très bien : nous recrutons beaucoup de jeunes qui sont formés dans les universités algériennes. Nous pouvons offrir un produit et une qualité de services répondant aux standards internationaux. Notre cheval de bataille est la qualité du service, étant donné que la technologie et le matériel que nous utilisons sont importés. Donc, notre valeur ajoutée est la qualité de service.

«Au début, nous étions agréablement surpris d’avoir des entreprises publiques qui sont à jour par rapport aux nouvelles technologies et consciente de la nécessité de se doter de système de géo localisation et de sécurité ; par exemple, nos partenaires l’ETUSA, ETUSTO et la Radio algérienne ont été les premiers à s’équiper et ce, il y a de cela plus de trois ans.»

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page