L’Inde Le pays aux mille et une facettes…

L’Inde Le pays aux mille et une facettes…

SI L’INDE INTRIGUE ET FASCINE, ELLE INTERPELLE SURTOUT PAR LES AMBIGUÏTÉS QUI LA TRAVERSENT. CATALOGUÉE, IL Y A DEUX DÉCENNIES À PEINE, COMME L’UN DES PAYS LES PLUS PAUVRES DU MONDE, LONGTEMPS MARGINALISÉE SUR LA SCÈNE INTERNATIONALE, ELLE S’AFFIRME DÉSORMAIS COMME UNE PUISSANCE BRILLANTE ET INCONTOURNABLE, AU POINT QUE LA BANQUE D’AFFAIRES AMÉRICAINE GOLDMAN SACH PRÉVOIT QU’ELLE OCCUPE LE TROISIÈME RANG ÉCONOMIQUE MONDIAL À L’HORIZON 2025.

Par Sandra Touat

L’histoire n’a pas toujours été tendre avec le pays aux 23 langues officielles, depuis son indépendance en 1947 : déchirement internes, pauvreté économique et misère sociale ont durement touché l’un des premiers États issus de la décolonisation. Après des décennies dans l’ombre, l’Inde rattrape son retrad, pourtant immense, par rapport aux pays développés, sans toutefois en faire encore partie. Lorgnant vers la Chine, l’Inde veut aussi être un géant asiatique qui s’affirme par sa taille, sa population de 1,2 milliards d’habitants et son ambition d’occuper les premiers rangs et imposer à terme sa vision dans les instances internationales. La plus grande démocratie du monde est incontestablement un pays à double visage. Il y a celui de la mondialisation et des succès technologiques. Nombre de grands groupes internationaux y ont, en effet, délocalisé leurs fonctions administratives de back office, d’autres y ont implanté des centres de recherches à compétence mondiale pour bénéficier de l’excellence des ingénieurs et des informaticiens. Dans le même ordre d’idée, l’Inde s’est tournée vers la recherche et le développement avec comme axes prioritaires les nouvelles technologies, la quête de l’espace et surtout créer et booster une classe moyenne indispensable locomotive pour l’économie. En quinze ans, cette politique a commencé à porter ses fruits, si l’on se réfère aux analyses de la fondation indienne pour l’exportation (IBEF) créée en 2004 qui assiste 26 organismes d’exportations et près de 80% de PMI /PME. En effet, selon les prévisions de ce Think Tank, 120 millions de la population a une moyenne d’âge de 24 ans et en 2020, l’Inde sera le troisième pays où il y aura une densité moyenne après la Chine et les USA, mais il sera surtout le pays où il y aura plus de chercheurs au monde, alors que le potentiel de consommation s’évaluera à 13 millions de dollars à horizon 2020.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page