Abdelaziz Adel, directeur commercial de Vitajus

Abdelaziz Adel, directeur commercial de Vitajus

Malgré ses nombreuses occupations, Abdelaziz Adel, qui assure l’intérim de la direction de l’entreprise, a trouvé le temps de nous recevoir. Le directeur commercial de Vitajus nous a livré ses impressions sur la trajectoire de l’entreprise et les défis qui l’attendent, dans un marché de plus en plus saturé.
Propos recueillis par Nesma Aghilès

Dziri : Vitajus figure parmi les premiers producteurs nationaux en jus de fruits. Quel est le secret de cette réussite ?
Abdelaziz Adel : Le premier mérite revient d’abord aux frères Belfar qui ont été les premiers à lancer la fabrication de jus de fruits multivitaminés en Algérie. La preuve est que les certifications, gagnées par l’entreprise, sont méritées. En cours de route, nous avons prouvé que nous fabriquons de la qualité. À titre d’exemple, la teneur en fruits de nos produits est au minimum de 30%. Elle dépasse même 50% pour les produits embouteillés. Mieux, nous sommes la première et la seule société, à utiliser l’emballage en verre pour nos produits. Il faut préciser également, que pour donner un goût à nos produits, nous avons effectué deux forages. Nous disposons d’ailleurs, de deux stations de traitement d’eau. L’eau est contrôlée de manière régulière. À cela, il faut ajouter le sérieux de tous les employés de l’entreprise.

Combien de produits produisez-vous, actuellement ?

Nous sommes passés de deux produits à la création de l’entreprise en 2000, à 19 variantes actuellement. Nous utilisions deux machines. Aujourd’hui, nous en comptons six. Le dernier-né de nos chaînes, est le jus de raisin qui connaît déjà, un succès considérable.

Comment justifiez-vous les prix élevés des jus de fruits ?

Il y a plusieurs paramètres qui entrent en jeu. Je dois préciser que la matière première est totalement importée. Il en est de même pour l’emballage. Nous importons des cartons «Tetra Pak», et le verre est importé d’Espagne. La deuxième raison, est la hausse de la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée). Nous sommes l’un des rares pays au monde à appliquer une TVA aussi élevée.

Quels sont les nouveaux projets de Vitajus ?

Dans l’immédiat, nous ne prévoyons pas d’extension des installations. Néanmoins, nous faisons des efforts pour renouveler, sans cesse, nos installations en vu de répondre aux attentes des consommateurs. Dans les prochains jours, nous allons remplacer la barquette rectangulaire d’un litre, par une autre plus ronde. Cela fait partie de la stratégie de la société.

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page