Archives de catégorie : Finances

IMPÔT SUR LA FORTUNE UNE FAUSSE BONNE IDÉE ?

IMPÔT SUR LA FORTUNE UNE FAUSSE BONNE IDÉE ?

Face à la situation de crise financière que traverse le pays (baisse des réserves en devises et la dépréciation du dinar), étendre son assiette fiscale se dresse aujourd’hui comme une nécessité pour le gouvernement algérien. Ahmed Ouyahia, Premier ministre, avait déjà annoncé la couleur en dressant un tableau plutôt sombre de la situation actuelle ; cependant, des solutions il y ... Lire la suite »

LOI DE FINANCES 2018 L’OPTIMISME DU GOUVERNEMENT

LOI DE FINANCES 2018 L’OPTIMISME DU GOUVERNEMENT

L’élaboration de la loi de finances 2018 a fait exception avec un e hausse de plus de 70% du budget d’équipement, alors même que ce budget devait être plafonné pendant 3 ans au niveau prévu dans la loi de finances de 2017. Une hausse exceptionnelle consentie dans l’espoir de booster la croissance. Dans cette équation risquée, c’est le financement non-conventionnel qui viendra combler ... Lire la suite »

L’ÉTAT DES RÉSERVES DE CHANGE EXPLIQUÉ PAR LA BANQUE D’ALGÉRIE

L’ÉTAT DES RÉSERVES DE CHANGE EXPLIQUÉ PAR LA BANQUE D’ALGÉRIE

EN CES TEMPS DE VACHES MAIGRES, LES ALGÉRIENS ONT LE REGARD BRAQUÉ SUR LE MATELAS EN DEVISES QUI PERMET DE POUVOIR IMPORTER DES MARCHANDISES POUR QUELQUES ANNÉES ENCORE. LE GOUVERNEUR DE LA BANQUE D'ALGÉRIE EST LA PERSONNE LA PLUS COMPÉTENTE POUR EXPLIQUER LA SITUATION. Par Nesma Aghiles Ainsi, lors de la présentation de la situation monétaire du pays devant les ... Lire la suite »

ALGÉRIE POSTE LANCE LA CARTE EDHAHABIA PREMIERS PAS DANS LE MONDE DU E-COMMERCE

ALGÉRIE POSTE LANCE LA CARTE EDHAHABIA PREMIERS PAS DANS LE MONDE DU E-COMMERCE

Pour accompagner son service de paiement électronique, Algérie Poste lance la carte Edhahabia. Cette nouvelle carte « dorée » remplacera l'ancienne carte monétaire. Elle est dotée d’une double fonction :paiement et retrait électroniques. Des opérations toutes deux sécurisées à travers le système Europay Mastercard Visa, au standard international. Farès M. La carte Edhahabia offre de nombreux avantages à son détenteur. ... Lire la suite »

E-PAIEMENT COMMENT ÇA MARCHE ?

Il ne faut pas se mentir, l’Algérien est plutôt du genre à payer en cash q ue par car te bancaire. Faire ses achats en ligne c’est encore moins dans nos habitudes. En cause : le retard technologique et le manque de confiance dans les nouveaux instruments de paiement. Farès M. Payer en ligne est officiellement possible depuis quelques mois ... Lire la suite »

Réformes budgétaires

Réformes budgétaires

Une nouvelle orthodoxie pour gérer la crise Nouvelles règles en matière d’affectation des ressources, baisse des dépenses, optimisation des recettes de la fiscalité ordinaire et stabilisation de la valeur de la monnaie nationale… l’Exécutif adopte les principes de l’orthodoxie financière sur la période 2017-2019. Yani T. Un ensemble de mesures qui concourent toutes à réduire les déficits budgétaires et assainir ... Lire la suite »

RENCONTRE AVEC YAZID BENMOUHOUB DG de la Bourse d’Alger

RENCONTRE AVEC YAZID BENMOUHOUB DG de la Bourse d’Alger

LA BOURSE DANS L'IMPASSE Bourse d’Alger. Comment ça marche ? Pourquoi y a-t-il aussi peu d’entreprises cotées ? Rencontré en marge du Forum de l’industrie algérienne, Yazid Benmouhoub, directeur général de la Bourse d’Alger, revient sur les fondamentaux du fonctionnement de la Bourse d’Alger, Propos recueillis par Aboubaker Khaled DZIRI Magazine : Pourquoi, selon vous, les grandes entreprises algériennes doivent-elles ... Lire la suite »

Dévaluation du dinar

Dévaluation du dinar

Les entreprises en pâtissent Yani T. La valeur de la monnaie nationale depuis novembre a régressé par rapport à l’euro et au dollar, si l’on se réfère aux tableaux de cotation sur le marché interbancaire des changes. La chute du dinar et la hausse de l’inflation ont accéléré l’agonie des entreprises, dont le fonctionnement de l’appareil de production est tributaire ... Lire la suite »

Forte demande de devises étrangères

Forte demande de devises étrangères

Comprendre les raisons de la tension LA DÉVALUATION DU DINAR EXIGE QUE L’ON PAIE PLUS CHER LES INTRANTS ET LES RESTRICTIONS À L’OUVERTURE DES DOMICILIATIONS À MÊME DE RÉDUIRE LES SORTIES DE DEVISES QUI NE FONT QUE COMPLIQUER DAVANTAGE LA DONNE. par Yani T. Au lieu de drainer les capitaux de l’informel vers le circuit bancaire, l’opération dite de mise ... Lire la suite »

Revenir en haut de la page