Archives de catégorie : Economie

Dévaluation de la monnaie nationale
Le dinar continue sa chute

dinar-chute[770]

Depuis le début de l’année 2018, voire depuis le deuxième semestre de l’exercice écoulé, plusieurs opérations de dévaluation du dinar sont intervenues, dans le sillage de la chute des cours du brut sur les marchés internationaux. La monnaie nationale a continué sa dégringolade face aux devises internationales. En l’espace de quatre ans, le dinar algérien a perdu près de 50% ... Lire la suite »

Achat en ligne
Seulement 6% des Algériens l’ont adopté

el Walid Toumi-side

Les Algériens ne sont pas très adeptes de l’achat en ligne, seulement 6% d’entre eux effectuent des achats/paiements en ligne, alors que le même taux est enregistré en ce qui concerne la possession d’une carte de crédit. Les chiffres indiquent également que 50% de la population détiennent un compte bancaire. Un autre fait illustratif : 100% des commandes des clients ... Lire la suite »

COMMERCE EXTÉRIEUR RÉFLEXION SUR UNE NOUVELLE FEUILLE DE ROUTE

shutterstock_1019704192

La situation économique que traverse l’Algérie depuis la chute des prix du pétrole a poussé les pouvoirs publics à revoir leur politique, liée au commerce extérieur. Après l’instauration des licences d’importation, puis l’interdiction de l’importation, pure et simple, de près de 1000 produits, les autorités s’acheminent vers la mise en place d’une nouvelle stratégie du commerce extérieur. De quoi s’agit-il ? Djazia Safta ... Lire la suite »

DÉVELOPPEMENT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES UNE ALTERNATIVE SÛRE ET EFFICACE

eco

L’Algérie est classée au 3e rang des pays les plus ensoleillés et afin de préserver les ressources fossiles dont elle dispose, l’Etat s’est tourné, ces dernières années, vers les énergies renouvelables, vu le potentiel très important qu’elle possède dans ce secteur. Par Nassima Bensalem Le programme de développement des énergies renouvelables (ENR) lancé par le gouvernement en 2015, devrait permettre au ... Lire la suite »

EVOLUTION DE L’ÉCONOMIE NATIONALE PERSPECTIVES FAVORABLES EN 2018

shutterstock_785377378

Quand on n’a ni véhicule ni carte routière, il est probablement sage de ne pas partir en voyage. Cette expression pourrait s’appliquer aussi à l’économie nationale, a fortiori dans le contexte de crise financière actuelle. Par Younes Djoudi Le pays s’est engagé dans le financement non conventionnel, alors qu’il n’a pas les moyens devant lui permettre de régler les sources d’inquiétude ... Lire la suite »

Partenariat Algéro-Français Vers un cadre de travail commun

8M7A0074

Les deux principales organisations patronales d’Algérie (FCE) et de France (Medef) sont convenues de la création d’un conseil d’affaires algéro-français. Une initiative qui permettra de favoriser les échanges entre les deux centrales patronales.  Nassima Bensalem Pour mettre en place officiellement ledit conseil, une délégation du Medef, chapeautée par son président, Pierre Gattaz a séjourné à Alger du 6 au 8 ... Lire la suite »

CARBURANTS MINI-RÉVOLUTION DANS LE GPL

shutterstock_151958348

Une mini-révolution verte est en marche en matière de consommation de carburants. De nombreux automobilistes se précipitaient les derniers jours de l’année 2017, pour s’équiper en kit Sirghaz et passer en mode gaz de pétrole liquéfié (GPL). Et la tendance pourrait être encore plus forte à l’avenir au vu des nouvelles augmentations appliquées sur les autres carburants depuis le 1er ... Lire la suite »

SOUTENUS PAR DES PAYS OPEP ET DES PAYS NON-OPEP, LES PRIX DU PÉTROLE REPRENNENT DE LA VIGUEUR

shutterstock_339453707

Les prix du pétrole oscillent ces derniers temps dans une fourchette comprise entre 57 dollars le baril pour le light Cruze et 63 dollars pour le Brent. Cela est en grande partie le fruit d’un accord passé, fin novembre dernier, entre des pays de l’Opep et de leurs partenaires, dont la Russie, portant sur une prorogation de leurs quotas de production (une ... Lire la suite »

LOI DE FINANCES 2018 Les taxes sur les carburants et le tabac approuvées

shutterstock_724723018

Comme attendu, le projet de loi de finances 2018 n’a trouvé aucune peine à passer le cap de l’amendement à l’Assemblée populaire nationale. Bien au contraire, le texte présenté fin novembre aux débats et approbation des députés est même passé comme une lettre à la poste, sous escorte d’une coalition gouvernementale assise sur un duo FLN-RND hégémonique et planant allègrement à très haute ... Lire la suite »

Revenir en haut de la page